Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

JO de Tokyo : les athlètes sud-coréens ont réalisé 5 nouveaux records

Jeux olympiques d'été 08.08.2021 à 14h07
L'archère An San lors du tour de classement féminin des Jeux olympiques de Tokyo au champ de tir du parc de Yumenoshima à Tokyo, le 23 juillet 2021.

L'archère An San lors du tour de classement féminin des Jeux olympiques de Tokyo au champ de tir du parc de Yumenoshima à Tokyo, le 23 juillet 2021.

Hwang Sun-woo s'élance dans la piscine du centre aquatique de Tokyo en finale du 100m nage libre des Jeux olympiques de Tokyo, le 29 juillet 2021.

Hwang Sun-woo s'élance dans la piscine du centre aquatique de Tokyo en finale du 100m nage libre des Jeux olympiques de Tokyo, le 29 juillet 2021.

Jun Woong-tae montre la médaille de bronze qu'il a remportée en pentathlon moderne aux Jeux olympiques de Tokyo au stade de Tokyo, dans la capitale japonaise, le 7 août 2021.

Jun Woong-tae montre la médaille de bronze qu'il a remportée en pentathlon moderne aux Jeux olympiques de Tokyo au stade de Tokyo, dans la capitale japonaise, le 7 août 2021.

Le karatéka Park Hee-jun sur le tatamis lors du tour de classement de kata aux Jeux olympiques de Tokyo au Nippon Budokan dans la capitale japonaise, le 6 août 2021.

Le karatéka Park Hee-jun sur le tatamis lors du tour de classement de kata aux Jeux olympiques de Tokyo au Nippon Budokan dans la capitale japonaise, le 6 août 2021.

SEOUL, 08 août (Yonhap) -- La délégation sud-coréenne a peut-être déçu par ses résultats aux Jeux olympiques d'été de Tokyo qui se terminent aujourd'hui, avec la plus faible moisson de médailles d'or en 37 ans, seulement six. Mais certains athlètes ont su se dépasser à ce plus grand événement sportif mondial en établissant de nouveaux records, un olympique et quatre nationaux.

L'archère An San, qui a remporté trois médailles d'or pour le pays à Tokyo, a réalisé un nouveau record olympique lors du tour de classement de l'épreuve féminine de tir à l'arc, le 23 juillet, avec un total de 680 points.

L'ancien record de 673 points, qui avait été établi par l'Ukrainienne Lina Herasymenko aux JO d'Atlanta, n'avait pas été battu depuis 25 ans.

En natation, un sport où la Corée du Sud est considérée comme faible, trois nouveaux records nationaux ont été accomplis, dont un record d'Asie, même si aucune médaille n'a pu être associée.

Lors des qualifications du 200m nage libre masculin, le 25 juillet, Hwang Sun-soo a exécuté un nouveau record sud-coréen en enregistrant un temps de 1'44"62. En finale, le lendemain, il a terminé à la sixième place. C'était la première fois depuis Park Tae-hwan en 2012 qu'un Sud-Coréen atteignait une finale de natation des JO.

Le nageur de 17 ans a cassé le record d'Asie du 100m libre le 28 juillet avec un chrono de 47"56 et est devenu le premier homme du continent à se qualifier pour la finale olympique de l'épreuve depuis le Japonais Atsushi Tani en 1956.

Son compatriote Lee Ju-ho a également effectué un exploit au 200m dos aux JO de Tokyo. Il a enregistré un temps de 1'56"77 lors des qualifications le 28 juillet aussi, se qualifiant ainsi pour les demi-finales et battant son propre record de 1'57"06 atteint en novembre de l'année dernière.

En athlétisme, un nouveau record national a vu le jour, même si les Sud-Coréens n'étaient pas nombreux. En finale de l'épreuve de saut en hauteur, le 1er août, Woo Sang-hyeok a franchi la barre à 2,35 mètres, une performance inégalée dans le pays qui lui a permis de finir quatrième, du jamais vu dans les épreuves comprenant des courses à pied, des sauts et des lancers.

Outre ces recordmen, d'autres athlètes ont réussi à se distinguer dans des sports où la Corée du Sud était absente dans le passé aux JO.

Jun Woong-tae s'est emparé hier de la médaille de bronze au pentathlon moderne masculin, une première dans l'histoire de cette épreuve qui figure au programme des JO depuis 1912.

Avant Jun, trois athlètes sud-coréens, dont sa compatriote Kim Se-hee, avaient terminé à la 11e place du pentathlon moderne aux JO.

Yeo Seo-jeong, 19 ans, a pour sa part écrit une nouvelle page dans l'histoire de la gymnastique coréenne grâce à une médaille de bronze surprise en saut de cheval féminin, le 1er août. Aucune gymnaste coréenne n'était montée sur un podium olympique.

Le 3 août, Woo Haram a pris la quatrième place en finale du tremplin 3m hommes, le meilleur résultat obtenu par un plongeur sud-coréen aux JO.

En voile chez les hommes, Ha Jee-min a atteint la finale en laser le 1er août, une performance sans précédent pour un Sud-Coréen aux JO.

Park Hee-jun et Seo Chae-hyun ont participé respectivement aux épreuves de karaté et d'escalade, deux sports olympiques nouveaux. Park a manqué de peu le bronze en kata masculin avant-hier.

Seo s'est classée huitième en finale féminine d'escalade, comprenant trois épreuves : vitesse, bloc et difficulté. Spécialiste des épreuves de bloc et difficulté et à seulement 17 ans, elle prévoit d'ores et déjà de participer aux JO de Paris 2024 où l'escalade sportive sera divisée en deux catégories : vitesse et combiné (bloc et difficulté).

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page