Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La marine reçoit le premier sous-marin lanceur de MSBS

Actualités 13.08.2021 à 13h28

SEOUL, 13 août (Yonhap) -- La marine a reçu ce vendredi le premier sous-marin sud-coréen de 3.000 tonnes capable de tirer des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) pour renforcer ses capacités de défense sous-marine, ont annoncé des responsables.

La cérémonie de mise en service du submersible diesel à propulsion indépendant de l'air de classe moyenne, nommé d'après l'éminent combattant de l'indépendance sud-coréen Dosan Ahn Chang-ho, a eu lieu au chantier naval d'Okpo de Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering Co. sur l'île méridionale de Geoje.

Il s'agit du premier des trois sous-marins classe Changbogo-III Batch-I de 3.000 tonnes que la Corée du Sud prévoit de construire d'ici 2023 avec ses propres technologies dans le cadre d'un projet de 3.090 milliards de wons (2,7 milliards de dollars) lancé en 2007.

Le dernier engin a été conçu au niveau national avec 76% de ses composants fabriqués localement.

Le sous-marin de 83,5 mètres de long et de 9,6 mètres de large peut transporter 50 membres d'équipage et est capable de tirer des missiles mer-sol avec six tubes de lancement verticaux. Il peut fonctionner sous l'eau pendant 20 jours sans faire surface, ont indiqué des responsables.

La marine a annoncé que le Dosan Ahn Chang-ho serait déployé d'ici août de l'année prochaine après des évaluations d'un an.

«Après le déploiement, le sous-marin jouera un rôle actif en tant que système d'armes stratégiques du pays contre les menaces», a souligné la marine dans un communiqué.

La Corée du Sud exploite actuellement des sous-marins de 1.200 et 1.800 tonnes.

Selon les estimations, la Corée du Nord possèderait 70 sous-marins, dont la plupart sont connus pour être obsolètes et impropres aux opérations au-delà des eaux côtières. Pyongyang travaillerait à la construction d'un nouveau sous-marin de 3.000 tonnes et capable de transporter des MSBS.

Le premier sous-marin local de 3.000 tonnes capable de tirer des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS), nommé Dosan Ahn Chang-ho. (Photo fournie par la marine. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page