Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'envoyé nucléaire américain arrive à Séoul pour des entretiens avec ses homologues sud-coréen et russe

Actualités 21.08.2021 à 10h54

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- Le représentant spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Sung Kim, est arrivé ce samedi à Séoul pour des entretiens avec ses homologues sud-coréen et russe, alors qu'ils cherchent à faire revenir la Corée du Nord au dialogue dans un contexte de tensions renouvelées en raison des exercices militaires en cours entre Séoul et Washington.

Kim, qui est également ambassadeur en Indonésie, a commencé sa visite de quatre jours ici, après que Pyongyang a réagi avec fureur à l'entraînement allié, le qualifiant d'«expression la plus vive de la politique hostile des Etats-Unis» envers le Nord et mettant en garde contre une grave crise sécuritaire.

«J'attends avec impatience des consultations très étroites avec nos collègues du gouvernement coréen», a déclaré Kim aux journalistes à son arrivée à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul.

Kim a ajouté qu'il rencontrerait également le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgulov, qui doit arriver dans la capitale sud-coréenne plus tard ce samedi.

«Donc, je pense que ce sera une visite très productive», a souligné Kim.

Le représentant spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Sung Kim, s'adresse aux médias à son arrivée à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 21 août 2021.

Lundi, Kim devrait avoir des entretiens bilatéraux avec le principal représentant nucléaire de Séoul, Noh Kyu-duk, afin de discuter de la manière de réaliser des progrès substantiels dans les efforts pour la dénucléarisation complète et l'instauration d'une paix durable sur la péninsule coréenne, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Dans un communiqué de presse séparé, le département d'Etat américain a affirmé que la visite de Kim à Séoul «illustre l'engagement des Etats-Unis et de la République de Corée à poursuivre une collaboration étroite sur les questions de la RPDC alors que nous cherchons à faire progresser la dénucléarisation complète et la paix permanente sur la péninsule coréenne».

ROK est l'acronyme du nom officiel de la Corée du Sud, la République de Corée, tandis que la RPDC fait référence au nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Morgulov est sur le point de faire un voyage de six jours ici. Pendant son séjour à Séoul, il rencontrera Noh mardi.

Aucune session trilatérale entre Noh, Kim et Morgulov n'est pour le moment planifiée, selon un officiel du ministère.

Les pourparlers prévus entre les émissaires nucléaires interviennent dans un contexte d'inquiétudes concernant d'éventuelles provocations militaires du Nord visant à protester contre la poursuite des manœuvres militaires Corée du Sud-Etats-Unis, que le Nord qualifie systématiquement comme une répétition de guerre d'invasion.

Le Nord aurait émis un avertissement de navigation au début de cette semaine pour les navires au large de la côte est, une indication possible qu'il avait préparé un test d'armes, tel qu'un lancement de missile.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page