Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Samsung investira 240.000 Mds de wons dans les puces et la biopharmacie au cours des 3 prochaines années

Actualités 24.08.2021 à 16h41
(Photo d'archives Yonhap)
Cette photo prise le 4 janvier 2021 montre le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong sur le chantier de la troisième usine de fabrication de puces de la société à Pyeongtaek, au sud de Séoul. (Photo fournie par Samsung Electronics. Revente et archivage interdits)
Cette photo prise le 23 mai 2021 montre l'usine de Samsung BioLogics Co. à Incheon, à 40 km à l'ouest de Séoul.

SEOUL, 24 août (Yonhap) -- Le groupe Samsung, le plus grand conglomérat du pays, a annoncé ce mardi que Samsung Electronics Co. et d'autres filiales projetaient d'investir un total de 240.000 milliards de wons (205 milliards de dollars) au cours des trois prochaines années dans le cadre des efforts visant à s'assurer de nouveaux moteurs de croissance et à consolider son leadership technologique à l'ère post-coronavirus.

Avec 180.000 milliards de wons, soit 75% du montant, alloués à la Corée du Sud, le conglomérat a également promis d'embaucher directement 40.000 employés supplémentaires d'ici 2023.

Ce plan d'investissement de Samsung est 60.000 milliards de wons plus important que son précédent engagement d'investissement triennal annoncé en 2018.

Cette annonce est intervenue 11 jours après que Lee Jae-yong, le patron de facto du premier groupe industriel du pays, a obtenu une libération conditionnelle. Lee, vice-président de Samsung Electronics, était derrière les barreaux depuis janvier pour une affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente Park Geun-hye.

Samsung a noté que ses investissements seraient utilisés pour développer ses activités stratégiques, incluant les semi-conducteurs, les produits pharmaceutiques, les réseaux de communication de nouvelle génération et la recherche TIC, même s'il n'a pas dévoilé le montant qui sera dépensé dans chaque domaine.

Sa société phare, Samsung Electronics, visera à développer rapidement des nœuds avancés et consolider sa domination dans le secteur des puces mémoire, tout en renforçant sa compétitivité dans l'activité puces logiques.

«Pour les mémoires, nous poursuivrons nos investissements dans la R&D et les infrastructures en nous focalisant sur la demande à moyen et long termes et non sur les changements du marché à court terme», a-t-il noté. «Pour les puces logiques, nous projetons d'exécuter activement notre plan d'investissement existant rapidement.»

Le géant des technologies a annoncé précédemment son plan d'investir 171.000 milliards de wons dans les activités de puces logiques et fonderie d'ici 2030 pour devenir le premier acteur mondial.

Samsung Electronics a noté que ses investissements agressifs dans les semi-conducteurs pouvaient être considérés comme un «plan de survie» alors que les rivaux progressent pour contrôler la chaîne mondiale d'approvisionnement en puces sur fond de pandémie de Covid-19.

Samsung projette aussi de soutenir son activité pharmaceutique à travers ses filiales Samsung BioLogics Co. et Samsung Bioepis Co.

«Nous continuerons d'effectuer des investissements agressifs pour le secteur du contrat distinct d'organisation de développement et de fabrication (CDMO) et de renforcer notre position de leader en tant que centre de production biophamaceutique en construisant nos cinquième et sixième usines», a-t-il indiqué. «Outre les produits biopharmaceutiques, nous projetons aussi d'entrer sur le marché CDMO dans les vaccins et médicaments de thérapie génique.»

Samsung BioLogics est actuellement en train de bâtir sa quatrième usine qui fera de la société le leader mondial dans le secteur CDMO avec une capacité de 620.000 litres.

Pour d'autres activités, Samsung projette d'accroître ses investissements dans les solutions de réseau de communication de la nouvelle génération en renforçant ses capacités logicielles et sa main-d'œuvre.

Le conglomérat a promis aussi de renforcer sa compétitivité R&D dans les technologies futures, comme l'intelligence artificielle, la robotique et les superordinateurs. Il consolidera aussi son leadership dans les écrans et batteries.

Afin de contribuer au rétablissement de l'économie nationale suite à l'impact du Covid-19, Samsung augmentera considérablement le nombre de ses employés en créant 40.000 postes au cours des trois prochaines années. A la fin du premier semestre de cette année, Samsung Electronics comptait 111.683 employés.

Samsung a affirmé que son vaste plan d'investissement permettrait de créer pas moins de 560.000 emplois au cours de la période citée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page