Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les travailleurs de Kia acceptent un accord salarial sans grève pour la première fois en 10 ans

Economie 27.08.2021 à 19h34

SEOUL, 27 août (Yonhap) -- Les travailleurs syndiqués de Kia Corp, le deuxième plus grand constructeur automobile de Corée du Sud, ont accepté ce vendredi les propositions salariales de l'entreprise sans effectuer de grève pour la première fois en dix ans.

Kia a déclaré que 68% des 26.945 travailleurs ont voté en faveur des propositions salariales qui comprennent une augmentation de 75.000 wons (64,30 dollars) du salaire mensuel de base, deux mois de salaire en fonction des performances et des primes en espèces d'une valeur de 5,8 millions de wons. Plus de 1.600 des 28.604 membres du syndicat se sont abstenus.

Kia a toutefois rejeté la demande du syndicat de faire passer l'âge de la retraite de 60 à 65 ans et de réintégrer les travailleurs licenciés.

L'entreprise et le syndicat étaient parvenus à un accord salarial provisoire en début de semaine sans organiser de grève.

C'est la première fois que Kia signe un accord salarial sans action industrielle.

La signature de l'accord salarial est prévue pour lundi.

Le mois dernier, Hyundai Motor Co. et son syndicat ont signé un accord salarial sans grève pour la troisième année consécutive.

Hyundai Motor et Kia forment le Hyundai Motor Group, le cinquième groupe automobile mondial.

Une usine de Kia Corp. à Gwangmyeong, au sud-ouest de Séoul. (photo d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page