Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les partis politiques d'accord pour présenter le projet de réforme des médias le mois prochain

Actualités 31.08.2021 à 16h07

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Les négociations entre la majorité et l'opposition ont été conclues ce mardi sur les controverses autour de l'amendement de la loi sur l'arbitrage des médias qui impose des dommages-intérêts punitifs contre les «fausses informations» et les deux parties sont convenus de présenter ce projet de loi à l'assemblée plénière du Parlement le 27 septembre prochain.

Yun Ho-jung, chef parlementaire du parti au pouvoir, Parti démocrate (PD), et son homologue Kim Gi-hyeon du principal parti de l'opposition, Parti du pouvoir du peuple (PPP), ont conclu les négociations à l'issue d'une réunion organisée ce matin par le président de l'Assemblée nationale, Park Byeong-seug.

Les deux partis projettent de former une entité de consultation composée de quatre députés (2 de chaque parti) et quatre experts recommandés par les deux formations. Ces huit personnes examineront le texte de la loi modifiée afin de trouver un consentement. Cette entité travaillera sur cette loi modifiée jusqu'à la veille de la date fixée.

Le PD a approuvé immédiatement et unanimement à l'issue d'une assemblée plénière des députés ce consentement entre les deux chefs parlementaires. Le PPP a également organisé une séance d'explication à ses députés afin de l'approuver.

A l'annonce de cet accord, le président Moon Jae-in l'a salué en faisant un commentaire pour la première fois sur ce sujet controversé : «La liberté de la presse est une colonne vertébrale de la démocratie. Il faut examiner minutieusement le texte de la loi afin d'éviter les risques d'abus», cité par la porte-parole de Cheong Wa Dae, Park Kyung-mee.

Moon a tout de même affiché sa position contre les fausses nouvelles en indiquant qu'«il est également important de protéger les victimes des fausses nouvelles et des rapports des médias falsifiés et malveillants».

Malgré cet accord, la mèche à feu n'a pas été entièrement coupée puisque l'écart de point de vue entre les deux partis politiques est assez grand et la consultation des huit personnes s'annonce houleuse.

Une députée du PPP, Kim Eun-hye (ancienne journaliste et animatrice d'un journal télévisé de MBC), a critiqué ce projet de loi en disant sur un réseau social : «Même si on arrive à rayer les mauvais clauses comme on tire le salami, ce projet de modification de la loi sur l'arbitrage des médias est entièrement toxique. Si on enlève la chaire d'un poisson, les arêtes resteront.»

Côté PD, son chef, Song Young-gil, a souligné que la structure de consultation tiendrait des discussions suffisantes. «Nous allons compléter le texte de la loi modifiée selon les opinions du peuple d'une façon calme et faire passer (ce projet de loi) le 27 septembre.»

Le porte-parole parlementaire du PD, Han Jun-ho, a noté que «nous mènerons la discussion de façon à ne pas détruire l'esprit de ce projet de loi modifiée qui vise à protéger le peuple contre les fausses nouvelles».

La loi modifiée vise notamment à pénaliser les médias qui rapportent de fausses nouvelles en leur infligeant une amende pouvant atteindre cinq fois les dommages engendrés ou un montant calculé sur la base du chiffre d'affaires de l'année précédente du média visé. Selon ce projet de modification de la loi, les victimes de «fausses nouvelles malveillantes» peuvent réclamer une correction de l'information ainsi qu'un retrait de l'article en question.

Yun Ho-jung (à dr.), chef parlementaire du parti au pouvoir, Parti démocrate (PD), et son homologue Kim Gi-hyeon (à g.) du principal parti de l'opposition, Parti du pouvoir du peuple (PPP), montrent le texte de l'accord pour présenter la loi modifiée sur les médias le 27 septembre, avec le président de l'Assemblée nationale, Park Byeong-seug, à l'issue d'une réunion tripartite tenue le mardi 31 août 2021.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page