Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

CCF : Cédric O défend la nécessité de réguler les plates-formes numériques pour favoriser les échanges entre différentes cultures

Science/Tech 01.09.2021 à 09h40

SEOUL, 01 sept. (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat français à la Transition numérique et aux Communications électroniques, Cédric O, a souligné mardi la nécessité de «réguler les plates-formes» numériques pour permettre aux échanges entre différentes cultures d'advenir.

Dans un discours de félicitations prononcé via la vidéo au 12e Forum de communication culturelle (CCF) organisé par Corea Image Communications Institute (CICI) sous le thème de «la communication culturelle comme un moyen de partager les valeurs fondamentales de la communauté internationale», O s'est penché sur les dynamiques dans l'interaction du numérique.

Il a d'abord noté l'effet bénéfique des outils numériques dans la capacité des peuples à communiquer. «Nous partageons aujourd'hui grâce aux outils numériques, grâce à la popularisation d'un certain nombre de plates-formes, les mêmes loisirs», a-t-il observé en ajoutant qu'«Il y a une forme d'abolition des frontières et d'abolition de l'espace par le numérique».

Il a toutefois mis garde contre le danger de l'uniformisation de la culture avec l'internationalisme des outils numériques en soulignant l'importance de maintenir la «spécificité culturelle des pays».

Le secrétaire d'Etat français a notamment tenu à rappeler que les plates-formes, américaines pour la plupart, «fonctionnent sur des conditions générales d'utilisation qui sont de philosophies américaines». «Lorsque vous êtes sur YouTube ou sur Facebook, vous relevez de règles de modération qui ont été définies par une plate-forme qui est hébergée aux Etats-Unis, donc soumise à la juridiction américaine», a-t-il noté.

Cela peut entraîner une forme de censure alors que l'acceptabilité diffère d'une culture à l'autre, a-t-il averti. «En France, il n'y a pas de problème de montrer une image de nu, c'est plus compliqué dans la culture américaine», a-t-il dit.

O a poursuivi en soulignant les effets ambivalents des outils numériques en posant la question de savoir si «ces plates-formes, nous rassemblent-elles ou nous divisent-elles ?»

Si les plates-formes numériques d'une part mettent au même endroit la plupart des citoyens du monde, elles ont en même temps tendance à «enfermer leurs utilisateurs dans les silos informationnels» à cause des algorithmes qu'elles utilisent, selon O.

«Si vous aimez la tarte aux fraises et vous commencez à regarder des vidéos de gens qui font des tartes aux fraises, on vous proposera de plus en plus de vidéos de tartes aux fraises», a-t-il dit pour souligner la double tendance des plates-formes numériques qui est une «internationalisation» mais aussi une «reségrégation de nos univers culturels, de nos univers informationnels entre les gens qui pensent la même chose».

En guise de conclusion, il a mis en avant la nécessité pour les décideurs politiques du monde de se mobiliser pour réguler ces plates-formes. «Il y a une exigence d'action des pouvoirs publics, des pouvoirs et des sociétés démocratiques, pour recréer du lien entre personnes différentes et réguler la manière dont les plates-formes d'échanges Internet fonctionnent.»

Cette conférence annuelle à laquelle participent une vingtaine de personnalités coréennes et étrangères en ligne et en personne se poursuivra aujourd'hui à l'hôtel Grand Hyatt Seoul et se terminera avec une allocution du directeur général du Conseil indien des relations culturelles, Dinesh Patnaik.

Le secrétaire d'Etat français à la Transition numérique et aux Communications électroniques, Cédric O, prononce un discours de félicitations le mardi 31 août 2021via à la vidéo lors du 12e Forum de communication culturelle (CCF) organisé par Corea Image Communications Institute (CICI) à l'hôtel Grand Hyatt Seoul.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page