Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud teste avec succès un MSBS depuis un nouveau sous-marin

Actualités 07.09.2021 à 10h55
Le sous-marin de 3.000 tonnes développé en Corée du Sud, Dosan Ahn Chang-ho, capable de tirer des MSBS, le vendredi 13 août 2021. (Photo fournie par la marine. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 07 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud a réalisé avec succès un tir d'essai de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) depuis un nouveau sous-marin pour devenir le huitième pays au monde à posséder une telle arme, ont déclaré ce mardi des sources.

L'Agence pour le développement de la défense (ADD) a effectué des tests d'éjection sous-marins de MSBS depuis le sous-marin Dosan Ahn Chang-ho la semaine dernière après des lancements réussis depuis une barge sous-marine le mois dernier, selon les sources militaires.

Le sous-marin de 3.000 tonnes développé en Corée du Sud est équipé de six tubes verticaux de lancement. Après une série de tests supplémentaires, le MSBS sera produit en masse pour le déploiement, ont dit les sources.

Le MSBS est considéré comme un variant du missile balistique sol-sol Hyunmoo-2B, d'une portée d'environ 500 kilomètres, et sera doté d'ogives classiques, selon les sources. Le missile sera probablement nommé Hyunmoo 4-4.

La Corée du Sud est devenue le huitième pays au monde à développer un MSBS après les Etats-Unis, la Russie, l'Angleterre, la France, l'Inde, la Chine et la Corée du Nord.

Contrairement aux missiles terrestres classiques, les MSBS sont plus difficiles de détecter comme ils sont lancés depuis des sous-marins pour des attaques surprises. Le nouveau missile devrait servir d'outil clé de dissuasion pour la Corée du Sud, qui est confrontée à des menaces constantes de la Corée du Nord.

Le pays communiste a présenté récemment de nouveaux types de MSBS et travaille à construire un nouveau sous-marin de 3.000 tonnes pour le transport de ces MSBS.

Le ministère sud-coréen de la Défense a refusé de confirmer officiellement le développement. «Notre armée s'assure des moyens militaires avancés de haute puissance pour garantir la paix sur la péninsule coréenne en construisant de fortes capacités militaires, et projette de continuer de les développer», a déclaré le ministère dans un communiqué.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page