Agence de presse Yonhap Go to Contents Go to Navigation

Passage à la phase «vivre avec Covid-19» à la fin du mois d'octobre, selon la chef de la KDCA

Heure de publication07.09.2021 à 17h49

기사 본문 인쇄 및 글자 확대/축소

SEOUL, 07 sept. (Yonhap) -- La directrice de l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) a déclaré ce mardi que le pays contrôlera suffisamment le nouveau coronavirus pour passer à une phase de «vie avec Covid-19» dès la fin du mois prochain.

La Corée du Sud intensifie sa campagne de vaccination afin de s'assurer que 70% de sa population reçoive son premier vaccin avant les vacances de Chuseok, du 20 au 22 septembre, et de créer une immunité collective en novembre.

Lors d'une session d'une commission parlementaire, Jeong Eun-kyeong, directrice de la KDCA, a déclaré que le pays sera prêt d'ici la fin du mois d'octobre à modifier sa stratégie, passant de la suppression du virus à sa gestion dans le cadre d'une vie normale.

Jeong a fait cette remarque lorsque le député Shin Hyun-young lui a demandé quand elle pensait que le pays sera en mesure d'adopter la stratégie «vivre avec Covid-19» qui, selon le député, nécessite la vaccination complète de 90% des personnes âgées et de 80% des adultes.

Jeong Eun-kyeong, directrice de l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies, assiste à une séance d'une commission parlementaire à Séoul, le 7 septembre 2021.
Jeong Eun-kyeong, directrice de l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies, assiste à une séance d'une commission parlementaire à Séoul, le 7 septembre 2021.

«Nous avons pour objectif de terminer le travail autant que possible d'ici la fin du mois d'octobre», a-t-elle déclaré. «Je pense que nous serons en mesure d'appliquer "vivre avec le Covid-19" (à partir de ce moment-là)».

Le président Moon Jae-in a également évoqué lundi la possibilité d'un tel changement, invoquant les progrès de la campagne de vaccination.

«Avec l'augmentation du taux de vaccination, si la situation du Covid-19 s'améliore, nous pourrons envisager une transition progressive vers un nouveau système de contrôle et de prévention du virus qui soit en harmonie avec la vie quotidienne», a-t-il déclaré lors d'une réunion hebdomadaire avec ses principaux collaborateurs au bureau présidentiel.

Jeong a déclaré que le gouvernement prévoit de vacciner les enfants des écoles primaires au cours du quatrième trimestre de l'année.

«Nous avons pour objectif de préparer des plans de mise en œuvre détaillés en septembre et de procéder aux vaccinations à partir du quatrième trimestre», a-t-elle déclaré.

La KDCA n'envisage toutefois pas de vacciner les enfants âgés de 5 à 11 ans car l'efficacité et la sécurité du vaccin pour cette tranche d'âge doivent encore être prouvées, a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne les injections de rappel, Chung a déclaré que le gouvernement établira des plans à ce sujet en examinant les résultats cliniques et les données provenant d'autres pays.

Elle a ajouté que le gouvernement envisage d'administrer les vaccins à ARNm s'il décide de procéder à des injections supplémentaires pour les personnes entièrement vaccinées.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)