Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'ex-vice Premier ministre Kim Dong-yeon déclare sa candidature à la présidentielle

Actualités 08.09.2021 à 14h37

SEOUL, 08 sept. (Yonhap) -- Kim Dong-yeon, ancien vice-Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances, a déclaré ce mercredi sa candidature indépendante à l'élection présidentielle prévue le 9 mars 2022.

Il a promis dans son discours que «si nous pouvons rassembler les forces avec le peuple, nous pourront créer un pays où les opportunités couleront comme une fleuve».

Kim a fait cette déclaration sur sa chaîne YouTube, Kim Dong-yeon TV. Il a dit que «je transformerai cette république des privilégiés en une république des occasions». Il a détaillé que la république des occasions serait un paradis pour les start-up et qu'il créerait une politique de start-up.

«Je commence une start-up face aux formations politiques existantes sans avoir l'organisation, l'argent et les gens. Je vise à changer les forces politiques et à faire tourner la plaque politique», a-t-il ajouté en confirmant sa volonté de créer une partie tierce.

Kim a insisté qu'il faut dissiper les forces qui conservent leurs droits acquis, en détaillant que «les progressistes et les conservateurs sont tous incompétents et sans volonté».

«Resterez-vous assis en regardant la plaque politique droguée par la structure fixée par les deux partis ?», a-t-il questionné avant de souligner la nécessité d'«une réforme de la Constitution inchangée depuis 35 ans afin de bloquer la centralisation du pouvoir autour président».

Il a également proposé de limiter le renouvellement des mandats des députés de l'Assemblée nationale et d'adopter un système de référendum révocatoire contre eux afin de renforcer le contrôle des citoyens sur les parlementaires.

L'ex-vice Premier ministre a suggéré la création d'une entité consultative civique pour l'exécution des promesses électorales communes. Afin de garantir l'exécution des promesses électorales liées à l'économie, il propose de recueillir les promesses communes des candidats à la présidentielle et de les réaliser ensemble.

Il a conclu qu'il mènerait les réformes nécessaires même si elles sont douloureuses ainsi qu'une révolution silencieuse durant les 10 années à venir.

L'ancien ministre de l'Economie et des Finances Kim Dong-yeon déclare sa candidature à l'élection présidentielle, le mardi 8 septembre 2021, à travers une vidéo postée sur sa chaîne YouTube. (Capture d'image de Kim Dong-yeon TV sur YouTube. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page