Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Des conglomérats coréens établissent un conseil pour l'économie hydrogène

Actualités 08.09.2021 à 16h50
Des chefs de grandes entreprises du pays posent pour une séance photos lors de l'assemblée générale du Korea H2 Business Summit au Centre international des expositions de Corée (KINTEX) à Ilsan, dans la province du Gyeonggi, juste au nord de Séoul, le mercredi 8 septembre 2021.(Pool photo)
Des chefs de conglomérats du pays posent pour une séance photos lors de l'assemblée générale du Korea H2 Business Summit au Centre international des expositions de Corée (KINTEX) à Ilsan, dans la province du Gyeonggi, juste au nord de Séoul, le mercredi 8 septembre 2021.De g. à dr. : le président du groupe SK, Chey Tae-won, le chef du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun et PDG du groupe POSCO, Choi Jeong-woo. (Pool photo)
Des chefs de conglomérats du pays posent pour une séance photos lors de l'assemblée générale du Korea H2 Business Summit au Centre international des expositions de Corée (KINTEX) à Ilsan, dans la province du Gyeonggi, juste au nord de Séoul, le mercredi 8 septembre 2021.De g. à dr. : le patron du groupe Lotte, Shin Dong-bin, le président du groupe SK, Chey Tae-won, le chef du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun, le numéro un du groupe POSCO, Choi Jeong-woo, et le PDG du groupe Hanwha Kim Dong-gwan. (Pool photo)
Les chefs de Hyundai Motor, SK, POSCO et Hyosung. (Photo fournie par Hyundai Motor Co. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 08 sept. (Yonhap) -- Les chefs des principaux conglomérats sud-coréens ont lancé ce mercredi un conseil d'affaires pour promouvoir l'hydrogène comme une source d'énergie propre et améliorer sa chaîne de valeur.

Les chefs de 10 conglomérats, dont Hyundai Motor, SK, POSCO, Lotte et Hanwha, ont lancé le Korea H2 Business Summit pour encourager les investissements des entreprises et étendre la chaîne de valeur de l'industrie hydrogène, dont la production, le transport, le stockage et l'utilisation.

Les patrons ont lancé la version coréenne du Conseil de l'hydrogène, une coalition internationale de PDG s'engageant à accélérer la transition énergétique avec l'hydrogène, dans le cadre des efforts industriels pour réduire les émissions de carbone et capturer une part croissante du marché de l'énergie émergeant.

Le conseil de l'hydrogène a été fondé en marge du H2 Mobility+Energy Show qui a ouvert ses portes au Centre international des expositions de Corée (KINTEX) à Ilsan, juste au nord de Séoul, pour un événement de quatre jours, avec la participation de plus de 150 entreprises et centres de recherche de 12 pays.

«Nous souhaitons voir le Korea H2 Business Summit rassembler les entreprises, la politique et la finance pour développer l'écosystème hydrogène et améliorer la compétitivité de l'industrie», a dit le patron du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun, durant le salon industriel.

La décision du secteur privé devrait booster le plan du gouvernement de la transition des combustibles fossiles aux énergie renouvelables dans le cadre de son objectif de zéro émission de carbone d'ici 2050.

L'hydrogène est une ressource alternative écologique aux combustibles fossiles alors que les voitures roulant grâce à cette ressource ne créent que de l'eau dans le processus de production d'électricité.

Pour promouvoir les nouveaux moteurs de croissance, cinq conglomérats du pays, à savoir SK, Hyundai Motor, POSCO, Hanwha et Hyosung, ont déjà dévoilé des plans pour investir 43.000 milliards de wons (37,1 milliards de dollars) pour la construction d'une large gamme d'infrastructures liées à l'hydrogène à l'horizon de 2030.

Le groupe Hyundai Motor a dit qu'il dépenserait 11.100 milliards de wons pour développer des systèmes de pile à combustible à hydrogène et étendre leur utilisation dans différents domaines, dont les robots et les générateurs écologiques d'ici 2040.

Durant le salon de la mobilité hydrogène, Hyundai Motor a dévoilé le concept de son Trailer Drone à pile à combustible, qui peut opérer de manière entièrement autonome, alors que le groupe projette de développer des versions à pile à hydrogène de tous ses véhicules commerciaux à l'horizon de 2028.

Alimenté par une pile à combustible modulaire, «e-Bogie», il peut parcourir jusqu'à 1.000 km avec un réservoir d'hydrogène comparable aux systèmes de transport de conteneurs, a dit le fabricant automobile.

Hyundai a aussi dévoilé sa technologie pour le cœur de pile de la troisième génération, qui devrait équiper les véhicules à hydrogène à partir de 2023.

Le groupe SK, qui a l'unité de batteries et raffinerie SK Innovation Co. sous son aile, projette d'investir 18.500 milliards de wons pour établir des installations pouvant créer jusqu'à 30.000 tonnes d'hydrogène annuellement et étendre les infrastructures de recharge.

«Les membres du conseil pourront créer de nouvelles opportunités dans le secteur de l'hydrogène, tandis que les institutions financières pourront chercher à créer des fonds pour les projets à l'étranger et les investissements dans les infrastructures liées à l'hydrogène pour élargir l'industrie», a expliqué le président du groupe SK, Chey Tae-won.

POSCO, le cinquième sidérurgiste au monde, a annoncé qu'il dépenserait 10.000 milliards de wons pour développer des moyens d'exploiter l'hydrogène à la place du charbon durant le processus de production d'acier dans le cadre de la transformation de ses activités centrées sur le carbone en un modèle plus durable.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page