Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : les nouveaux cas en dessous de 1.900, résurgence des infections dans le grand Séoul

Actualités 10.09.2021 à 10h31
Des personnes font la queue pour se faire dépister pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre installé au complexe sportif à Ulsan le jeudi 9 septembre 2021
Une membre du personnel médical effectue un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre à Ulsan, dans le sud-est du pays, le jeudi 9 septembre 2021.
Des personnes attendent de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre de vaccination dans l'ouest de Séoul le jeudi 9 septembre 2021.

SEOUL, 10 sept. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) ont baissé juste en dessous de 1.900 ce vendredi, tandis que les autorités s'efforcent d'empêcher la propagation du virus et d'augmenter le taux de vaccination à l'approche de la fête des moissons, lorsque beaucoup de personnes voyageront.

Le pays a ajouté 1.892 cas supplémentaires de Covid-19, dont 1.857 infections locales, portant le nombre total de cas à 269.362, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier chiffre quotidien marque une baisse par rapport aux plus de 2.000 cas des deux derniers jours. Les cas journaliers sont restés au-dessus de 1.000 pendant 66 jours d'affilée sur fond d'augmentation rapide des variants plus contagieux à travers la nation.

La nation a ajouté cinq décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.348.

La région métropolitaine de Séoul, où la moitié des 51,3 millions d'habitants du pays résident, a émergé comme le foyer de la dernière vague de la pandémie, représentant environ 70% du total.

Les autorités sanitaires s'inquiètent de la résurgence du virus dans la région métropolitaine de Séoul, qui pourrait se propager davantage à travers la nation lorsque de nombreuses personnes se déplaceront durant la fête des moissons, Chuseok, qui aura lieu du 20 au 22 septembre.

A l'approche de Chuseok, les autorités ont décidé de prolonger les mesures de distanciation sociale actuelle, le niveau 4 dans la zone métropolitaine de Séoul, et le niveau 3 dans d'autres régions, de quatre semaines jusqu'au 3 octobre.

Malgré les mesures les plus strictes, certaines restrictions ont été atténuées. Le pays interdit les rassemblements de plus de quatre personnes à l'échelle nationale, mais les autorités sanitaires ont décidé d'autoriser les réunions de six personnes maximum dans le grand Séoul, mais elles doivent inclure au moins deux personnes complètement vaccinées durant la journée et quatre après 18h.

Les autres mesures actualisées comprennent l'autorisation pour les restaurants et bars dans la région métropolitaine de Séoul d'accueillir des clients jusqu'à 22h, au lieu de 21h précédemment.

Tandis que les officiels envisagent de modifier le plan antivirus du pays pour un retour progressif à la vie normale après la vaccination de la majorité de la population, le Premier ministre Kim Boo-kyum a exhorté la population à ne pas relâcher la vigilance contre le Covid-19 jusqu'à ce que les infections baissent à un niveau gérable.

«Bien que les nouveaux cas dans la région en dehors de Séoul aient un peu diminué, ceux dans le grand Séoul augmentent», a indiqué Kim lors d'une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité. «Si le virus se propage à travers la nation durant la fête de Chuseok, la quatrième vague épidémique pourrait durer plus longtemps et être plus grave.»

Un total de 32,1 millions de personnes, ou 62,6% de la population du pays, ont reçu leur première dose de vaccins contre le Covid-19, et 19,4 millions de personnes, ou 37,8%, ont été entièrement vaccinées, a déclaré la KDCA.

Le pays projette d'administrer au moins une dose à 70% de la population avant Chuseok afin de créer une immunité collective en novembre.

Parmi les nouveaux cas locaux, 666 ont été rapportés à Séoul, 603 dans la province du Gyeonggi et 117 à Incheon.

Les cas importés incluant les ressortissants sud-coréens se sont élevés à 35.

Le nombre de patients dans un état grave a atteint 353 dans le pays, en baisse de 13 par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 240.733, en hausse de 1.813 par rapport à un jour plus tôt.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page