Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'envoyé nucléaire en chef Noh Kyu-duk visite Tokyo pour des réunions multilatérales

Actualités 12.09.2021 à 12h12
Le principal envoyé nucléaire de la Corée du Sud, Noh Kyu-duk, s'adresse aux journalistes à l'aéroport international d'Incheon le jeudi 2 septembre 2021 à son retour après avoir rencontré des responsables américains à Washington pour discuter des problèmes de la Corée du Nord.

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- L'envoyé nucléaire en chef, Noh Kyu-duk, est parti ce dimanche matin vers Tokyo pour tenir des réunions bilatérales et multilatérales, déclarant à l'aéroport international d'Incheon «je me rends à Tokyo à l'invitation du gouvernement japonais» et «j'espère que les discussions seront constructives pour le processus de paix sur la péninsule coréenne.»

Noh rencontrera demain son homologue Takehiro Funakoshi, directeur pour les affaires de l'Asie et de l'Océanie du ministère japonais des Affaires étrangères. La rencontre avec son homologue américain Sung Kim aura lieu le mardi 14 septembre suivi d'une réunion tripartite entre la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon.

Concernant les sujets de discussion, Noh a déclaré que «le plus important, c'est de reprendre le dialogue avec la Corée du Nord» et que «les discussions sur la réalisation conjointe par la Corée du Sud et les Etats-Unis de projets de coopération humanitaire avec la Corée du Nord ont considérablement progressé.».

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont même donné des détails sur les domaines coopératifs notamment la santé, la prévention des maladies contagieuses, l'eau potable et l'hygiène lors de leurs réunions, le 23 août à Séoul et le 30 août à Washington.

A ce propos, l'envoyé nucléaire a expliqué que «cela démontre que la volonté des gouvernements sud-coréen et américain est forte afin d'atteindre la dénucléarisation et l'instauration de la paix permanente sur la péninsule coréenne», «je crois que ce sont des signes des efforts sincères des deux gouvernements pour reprendre le dialogue avec la Corée du Nord.»

Malgré ces effiorts, Pyongyang n'a donné aucune réponse concrète. La Corée du Nord aurait remis en service ses installations nucléaires à Yongbyon et le pays a fêté le 73e anniversaire de sa fondation le 9 septembre dernier en organisant une parade militaire nocturne.

La réunion trilatérale des envoyés nucléaires des trois pays est la première depuis la réunion à Séoul du 21 juin dernier.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page