Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Samsung promet de créer 30.000 emplois pour les jeunes au cours des 3 prochaines années

Economie 14.09.2021 à 16h54

SEOUL, 14 sept. (Yonhap) -- Le groupe Samsung a noué un partenariat avec le gouvernement pour le projet «Espoir des jeunes ON» visant la création de 30.000 postes sur trois ans.

Le Premier ministre, Kim Boo-kyum, et le vice-président de Samsung Electronics Co., Lee Jae-yong, se sont rencontrés ce mardi à l'Académie des logiciels pour les jeunes de Samsung (SSAFY) dans le quartier de Gangnam à Séoul pour discuter des emplois des jeunes.

L'apparition en public de Lee Jae-yong était la première depuis sa libération conditionnelle. D'autres hauts responsables du groupe Samsung et le ministre du Travail et de l'Emploi, An Kyung-duk, et des officiels du gouvernement étaient également présents à cette rencontre.

Durant la rencontre, le groupe Samsung a déclaré que le nombre d'apprentis à la SSAFY, actuellement de 1.000, serait accru l'année prochaine à 2.000. Le programme de la SSAFY est dédié aux jeunes âgés de moins de 29 ans pour des formations gratuites avec en plus chaque mois 1 million de wons (soit environ 722 euros).

En particulier, le groupe Samsung créera divers programmes d'incubation pour des jeunes, comme C Lab Outside (soutien à la création de start-up) et un projet d'usines intelligentes, afin de créer 10.000 emplois pour jeunes chaque année pendant trois ans.

«Espoir des jeunes ON» est mené par le Premier ministre Kim Boo-kyum depuis son investiture afin de créer des emplois et former des jeunes. Le gouvernement apporte le budget de la formation des jeunes et les entreprises offrent des postes et des opportunités de formation.

Kim a souligné que «c'est une décision audacieuse de Samsung qui mérite son statut d'entreprise du peuple». Lee Jae-yong a répondu que «je m'efforcerai de faire de mon mieux pour l'espoir des jeunes», mais il n'a pas prononcé de discours officiel en raison de sa libération conditionnelle.

Le Premier ministre Kim Boo-kyum prend la parole lors d'une rencontre avec des employés du groupe Samsung à Séoul, le mardi 14 septembre 2021.
Le Premier ministre Kim Boo-kyum (à g.) et le vice-président de Samsung Electronics Co., Lee Jae-yong le 14 septembre 2021 à l'Académie des logiciels pour les jeunes de Samsung (SSAFY) dans le quartier de Gangnam à Séoul.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page