Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud lancera une fusée spatiale à propergol solide en 2024

Actualités 16.09.2021 à 14h06
Un test de combustion d'un moteur à propergol solide est en cours sur le site d'essai de l'Agence pour le développement de la défense (ADD), le mercredi 15 septembre 2021. (Photo fournie par le ministère de la Science et des TIC. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 16 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud projette de développer et lancer une fusée spatiale à propergol solide en 2024, ont déclaré ce jeudi des officiels, suite au succès du test de combustion de son moteur en juillet.

Selon le ministère de la Défense, l'Agence pour le développement de la défense (ADD) a effectué un test de combustion d'un moteur à propergol solide pour fusée spatiale sur le site d'essai de Taean, dans la province du Chungcheong du Sud, le 29 juillet.

Le nouveau moteur est conçu pour placer de petits satellites en orbite terrestre basse, qui amélioreront les capacités de surveillance de l'armée.

Le test de moteur a eu lieu un an après que Séoul et Washington sont convenus de lever les restrictions vielles de plusieurs décennies sur l'usage de propergol solide de Séoul pour le lancement de fusées spatiales en vertu d'une révision des directives sur les missiles.

Les directives ont été complètement levées plus tard en mai de cette année, permettant ainsi à la Corée du Sud de développer et posséder des missiles balistiques d'une portée de plus de 800 km.

«Nous avons obtenu la technologie clé nécessaire pour un projectile spatial à propergol solide qui était restreint à cause des directives Corée du Sud-Etats-Unis. Elle devrait grandement contribuer à renforcer nos capacités de défense spatiale», a indiqué le ministère dans un communiqué.

La Corée du Sud projette de lancer un petit satellite de 500 kg avec une fusée spatiale à propergol solide depuis le centre spatial de Naro à Goheung, à 470 km au sud-ouest de Séoul, vers 2024.

Le pays se prépare actuellement à lancer sa première fusée spatiale, nommée Nuri et équipée de moteurs liquides, le mois prochain.

Par rapport aux véhicules spatiaux avec des moteurs à propergol liquide, ceux possédant des moteurs à propergol solide sont plus rapides, plus simples et plus économes à lancer.

«En nous basant sur la technologie que nous avons obtenue à travers le développement de la fusée spatiale Nuri à propergol liquide et le développement rapide des technologies de fusée spatiale à propergol solide, nous pourrons faire un pas de plus pour devenir l'un des sept premiers pays avec de fortes capacités spatiales», a dit le ministère, en citant les Etats-Unis, la Russie, l'Europe, la Chine, le Japon et l'Inde.

Le gouvernement projette également de transférer des technologies spatiales nouvellement développées au secteur privé pour booster ses programmes spatiaux.

Dans le cadre des efforts, le ministère de la Science et des TIC a fait savoir qu'il construirait des infrastructures supplémentaires, telles qu'un nouveau site de lancement et un système d'observation de fusées au centre spatial de Goheung.

«Le gouvernement continuera de promouvoir le développement des technologies de base, l'établissement d'infrastructures et l'amélioration des systèmes pour soutenir les programmes spatiaux menés par le secteur privé pour booster l'économie et la compétitivité du pays dans le domaine de la science et de la technologie», a déclaré le ministère.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page