Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : les nouveaux cas repassent au-dessus de 2.000 sur fond d'inquiétudes sur un rebond possible après Chuseok

Actualités 17.09.2021 à 14h22
Test à la gare routière
Prise de température
Dépistage à Songpa

SEOUL, 17 sept. (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) ont dépassé les 2.000 ce vendredi alors que les autorités sanitaires craignent un éventuel rebond après le fête des moissons, Chuseok, malgré l'augmentation du taux de vaccination.

Le pays a ajouté 2.008 cas de Covid-19, dont 1.973 infections locales, portant le nombre total de cas à 281.938, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le bilan journalier était dans les 2.000 mardi et mercredi avant de baisser à 1.943 hier.

Les infections journalières sont restées au-dessus de 1.000 pendant plus de 70 jours sur fond de propagation rapide du variant Delta plus contagieux à travers la nation.

Le pays a ajouté trois décès supplémentaire dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.389. Le taux de mortalité s'est élevé à 0,85%.

Les infections dans la région de Séoul, foyer de la moitié de la population du pays, préoccupent les autorités sanitaires, alors que 80% des cas locaux sont rapportés à Séoul, dans la province du Gyeonggi et Incheon.

Au cours de la semaine passée, la région de la capitale a rapporté 5,2 cas pour 100.000 habitants.

Les autorités s'inquiètent notamment d'une diffusion plus étendue du virus dans d'autres régions après Chuseok, lorsque des dizaines de millions de personnes voyageront à travers la nation. Les Sud-Coréens auront cinq jours de congés jusqu'à mercredi prochain.

Les autorités appellent à la vigilance en recommandant à la population de rester à la maison et de se faire vacciner pour endiguer la propagation. Elles imposeront aussi des mesures spéciales, avec notamment des centres de dépistage sur des aires de repos d'autoroute, pendant deux semaines jusqu'au 26 septembre.

Les autorités ont prolongé le régime actuel de distanciation sociale, le niveau 4 dans le grand Séoul, le niveau le plus strict, et le niveau 3 dans d'autres régions, de quatre semaines jusqu'au 3 octobre.

Tout en limitant la taille des rassemblements privés et les heures d'ouverture des restaurants, le gouvernement a assoupli certaines restrictions pour donner une marge de manœuvre à la population vaccinée.

Un total de 35,41 millions de personnes, ou 69% de la population du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, et 21,48 millions, ou 41,8 ont été entièrement vaccinées, a rapporté la KDCA.

La Corée du Sud utilise les vaccins de Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Janssen pour son programme de vaccination.

Les autorités ont dit que le taux de primo-vaccinés devrait atteindre ce vendredi ou demain 70%, l'objectif initial du pays. La Corée du Sud vise à vacciner entièrement 70% de la population avant fin octobre et projette d'accorder un plus grand nombre d'avantages aux personnes vaccinées.

Parmi les cas locaux, 738 ont été rapportés à Séoul, 655 dans la province du Gyeonggi et 139 à Incheon, ville située à l'ouest de Séoul.

Busan, la deuxième plus grande ville de la nation, a signalé 51 infections, tandis que Daegu, ville située dans le sud-est du pays, a ajouté 38 transmissions.

Les cas importés, incluant les ressortissants sud-coréens, se sont élevés à 35, en hausse de 13 par rapport à la veille. Le nombre total de tels cas a atteint 14.084.

Le nombre de patients dans un état grave a été de 332 dans le pays, 16 de moins que la veille. Le nombre total de personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 254.094, en hausse de 2.056 par rapport à un jour plus tôt.

Les autorités ont fait part de leur plan d'accroître la possibilité de recevoir des traitements à domicile pour les patients asymptomatiques et ceux manifestant des symptôme légers. Depuis l'année dernière, 3.500 personnes ont été soignées chez elles.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page