Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang, l'accord entre les USA et l'Australie sur les sous-marins à propulsion nucléaire est «extrêmement indésirable»

Actualités 20.09.2021 à 10h45

SEOUL, 20 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a dénoncé ce lundi la décision des Etats-Unis de construire des sous-marins à propulsion nucléaire pour l'Australie comme une mesure «extrêmement indésirable et dangereuse» susceptible de déclencher une course à l'armement nucléaire.

La Corée du Nord prendra également «des mesures correspondantes si cela a ne serait-ce qu'un petit impact négatif sur la sécurité» du pays, a déclaré le chef de la section des informations étrangères du ministère nord-coréen des Affaires étrangère à l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi le lancement d'un nouveau partenariat trilatéral en matière de sécurité avec l'Australie et la Grande-Bretagne et ont déclaré que les pays travailleront également à équiper l'Australie de sous-marins nucléaires «à armement conventionnel».

«Ce sont des actes extrêmement indésirables et dangereux qui vont bouleverser l'équilibre stratégique dans la région Asie-Pacifique et déclencher une course à l'armement nucléaire», aurait-il déclaré selon la KCNA.

Il a ajouté que Pyongyang «étudie de près le contexte» de la décision américaine.

Le responsable s'en est également pris à l'administration Joe Biden, déclarant que «l'attitude de double jeu des Etats-Unis ... érode les normes et l'ordre internationaux universellement acceptés et menace sérieusement la paix et la stabilité mondiales».

Il s'est joint aux critiques de la Chine et d'autres pays voisins selon lesquelles l'accord détruit la stabilité régionale et le «système international de non-prolifération nucléaire.»

«La situation actuelle montre une fois de plus que le renforcement des capacités de défense nationale dans une perspective à long terme ne doit pas être relâché, ne serait-ce qu'un peu, afin de faire face à l'évolution constante de l'environnement sécuritaire international», a-t-il ajouté.

Biden a souligné mercredi que les sous-marins seront uniquement à propulsion nucléaire, et non à armement nucléaire, et a déclaré que les pays se consulteront sur l'acquisition par l'Australie de sous-marins à propulsion nucléaire au cours des 18 prochains mois.

Le président américain Joe Biden annonce le lancement d'un nouveau partenariat de sécurité dans l'Indo-Pacifique, appelé AUKUS, qui implique l'Australie et la Grande-Bretagne, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche à Washington, le 15 septembre 2021. (Image du site Web du réseau d'information câblé américain C-Span. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page