Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Pyongyang estime que le MSBS sud-coréen n'est pas un moyen efficace d'attaque

Actualités 20.09.2021 à 14h59
Le missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de la Corée du Sud est testé depuis le sous-marin Dosan Ahn Chang-ho de classe 3.000 tonnes de la marine dans un centre de test de l'Agence pour le développement de la défense (ADD) à Anheung dans la province du Chungcheong du Sud, le mercredi 15 septembre 2021. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Revente et archivage interdits) (Yonhap)

SEOUL, 20 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a dénigré le tir d'essai du missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de la Corée du Sud qui a eu lieu le 15 septembre, jugeant qu'il ne serait pas un moyen efficace d'attaque, dans un article publié ce lundi par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le chef de l'entité nord-coréenne chargée du développement des armes, Jang Chang-ha, a déclaré que «le MSBS développé par la Corée du Sud et dévoilé récemment ne serait pas un moyen efficace d'attaque dans une guerre». Jang a également indiqué que la Corée du Nord analyse de très près l'intention réelle de la Corée du Sud avec ce tir d'essai.

«Nous ne sommes pas dans une étape où nous voyons (le MSBS sud-coréen) comme une arme menaçante», a indiqué Jang en ajoutant «malgré le tapage médiatique fait par la Corée du Sud, le MSBS n'est qu'une arme rudimentaire et balbutiante.»

Il a estimé que «ce n'est pas un missile balistique tiré d'un sous-marin». «La taille de ce missile serait à peine de 6 mètres et son diamètre serait de moins de 800 mm. Vue la fumée projetée, je suis certain qu'il s'agit d'un missile balistique tactique d'une portée de moins de 500km», a-t-il pronostiqué.

Jang a également souligné que le tir a été effectué dans un état stationnaire ou à vitesse lente sous une mer peu profonde, disant «le mouvement (de ce missile) sous la mer n'était pas actif et le tir n'a pas été effectué lors d'une manoeuvre opérationnelle». Il en a conclu que «cela prouve que (la Corée du Sud) ne maîtrise pas le mouvement hydrodynamique complexe ainsi que la technologie essentielle du tir depuis un sous-marin.»

Jang a indiqué que «l'ajout d'ailerons au projectile veut dire qu'il est dans une phase de développement élémentaire», et «nous avons déjà passé toutes ces étapes (pour développer notre MSBS).» Il a fait également des remarques sarcastiques vis-à-vis du MSBS sud-coréen en le qualifiant de «missile de vanité sans valeur et d'autosatisfaction», d'«arme imparfaite n'ayant pas sa propre forme» et d'«œuvre maladroite, en un seul mot.»

La Corée du Nord a réussi des tirs d'essai de MSBS sous la mer, avec le Pukguksong-1 (étoile polaire) en 2015 et le Pukguksong-3 en 2019. Elle a dévoilé le Pukguksong-4ㅅ en octobre 2020 et Pukguksong-5ㅅ en janvier dernier durant des parades militaires mais le pays ermite n'a pas encore effectué de tir d'essai de ces MSBS depuis un sous-marin.

Les propos de Jang signaleraient le mécontentement et la jalousie de la Corée du Nord concernant le tir d'essai sud-coréen de MSBS depuis un sous-marin de 3.000 tonnes, Dosan Ahn Chang-ho. La Corée du Sud est devenue le 7e pays qui opère un MSBS avec ce tir d'essai effectué le 15 septembre dernier.

Jang est un expert en missiles balistiques et armes nucléaires qui a dirigé le développement des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) Hwasong-14 et 15 en 2017 et d'autres nouveaux missiles. Grâce à cela, Jang est devenu héro national de la République nord-coréenne. Il figure dans la liste des sanctions des Etats-Unis.

Jang Chang-ha à côté du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors d'un évènement de l'industrie de la défense tenu le 12 décembre 2017 à Pyongyang, sur cette image de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), (Photo d'archives, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page