Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon et Johnson discutent d'un accord d'échange de vaccins contre le Covid-19

Actualités 21.09.2021 à 11h34
Le président Moon Jae-in (à dr.) et le Premier ministre britannique Boris Johnson s'entretiennent le 20 septembre 2021 à New York.

NEW YORK, 20 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont discuté lundi de l'établissement d'un accord d'échange de vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) au cours de leur réunion à New York, a fait savoir la porte-parole de Cheong Wa Dae, Park Kyung-mee.

Johnson a salué les progrès réalisés dans les consultations sur ce sujet et Moon a noté qu'il s'agissait d'une preuve des relations amicales entre les deux pays alors qu'ils se sont rencontrés en marge d'une session annuelle de l'Assemblée générale des Nations unies (ONU), selon la porte-parole présidentielle.

Le président a souhaité que l'accord de swap de vaccins serve d'opportunité pour consolider davantage leurs relations. Park n'a toutefois pas fourni de détails, notamment le type et le volume des vaccins qui seront échangés.

A propos d'une récente visite du porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth et sa flotte en Corée du Sud, Moon a estimé qu'elle a contribué à renforcer la coopération entre les deux parties dans le domaine de la défense.

Les deux hommes ont également évoqué un nouveau partenariat trilatéral en matière de sécurité entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, appelé «Aukus».

Johnson a assuré à Moon qu'il ne provoquerait aucun problème concernant la sécurité régionale et Moon a souhaité sa contribution à la paix et à la prospérité, a rapporté Park.

Il s'agissait de leur deuxième sommet en face à face en environ trois mois. Ils s'étaient entretenus lors du voyage de Moon en Cornouailles en juin dernier destiné à participer au sommet du G7.

Moon a présenté à Johnson les efforts de Séoul pour la dénucléarisation et l'établissement de la paix sur la péninsule coréenne.

Il a sollicité le soutien de Londres, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, de sorte que le processus de paix coréen puisse réaliser des progrès concrets.

Le Premier ministre a réaffirmé le soutien britannique à l'initiative de Séoul pour la paix et s'est accordé pour coopérer aux efforts visant à engager la Corée du Nord sur le plan diplomatique, selon le bureau de Moon.

Les deux dirigeants sont convenus de renforcer le partenariat bilatéral face au changement climatique.

Le Royaume-Uni accueillera la 26e conférence annuelle de l'ONU sur le climat (COP26) en novembre et la Corée du Sud espère organiser la session COP 28 en 2023. Johnson a demandé à Moon de prendre part à la COP 26 prévue les 1er et 2 novembre.

Les deux parties ont également discuté des relations bilatérales dans le commerce. Elles ont souhaité que le commerce bilatéral et les investissements s'accroissent davantage à l'avenir avec une mise en œuvre en douceur de leur accord de libre-échange (ALE) qui est entré en vigueur en janvier dernier après le Brexit, a dit Cheong Wa Dae.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page