Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les chefs de diplomatie de Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon s'entretiendront à New York

National 22.09.2021 à 14h57

WASHINGTON/SEOUL, 22 sept. (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken tiendra des pourparlers trilatéraux avec ses homologues sud-coréen et japonais en marge de la session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York cette semaine, a annoncé le département d'Etat.

Les pourparlers à trois avec les ministres des Affaires étrangères Chung Eui-yong et Toshimitsu Motegi auront lieu au Palace Hotel à New York mercredi après-midi (heure américaine), selon le site Internet du département.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères à Séoul a confirmé la tenue de ces discussions.

«Le secrétaire et les ministres des trois pays discuteront de la question de la péninsule coréenne et d'autres questions régionales et mondiales», a déclaré le responsable.

Les prochains pourparlers à trois interviendront environ quatre mois après leur dernière réunion trilatérale en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement du Groupe des sept (G7) en Grande-Bretagne début mai, à laquelle la Corée du Sud a participé en tant qu'invitée.

La rencontre à New York devrait donner suite aux discours des présidents Moon Jae-in et Joe Biden à l'ONU concernant la dénucléarisation de la Corée du Nord et les efforts de paix de Séoul.

Dans son discours à l'ONU mardi, Moon a proposé que les deux Corées et les Etats-Unis, avec probablement la Chine, déclarent la fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953), en affirmant que cela marquerait un point de départ pour la création d'un nouvel ordre de «réconciliation et coopération» sur la péninsule coréenne.

Biden a déclaré dans son discours que les Etats-Unis chercheraient «une diplomatie sérieuse et durable» afin de poursuivre la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Les pourparlers trilatéraux interviendront également après que la Corée du Nord a lancé deux missiles balistiques à courte portée la semaine dernière, quelques jours après avoir testé un nouveau type de missile de croisière à longue portée, avec des signes de redémarrage d'un réacteur nucléaire et de son installation d'enrichissement d'uranium au complexe de Yongbyon.

Les trois hommes pourraient également discuter d'autres questions régionales et mondiales, liées notamment à la Chine et à l'Afghanistan.

De gauche à droite, le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi. (Photo d'archives Yonhap/AFP/Kyodo. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page