Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Chung et Blinken discutent de mesures «créatives et variées» pour s'engager avec le Nord

Actualités 23.09.2021 à 15h11
Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong (2e de la g.) et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken (2e de la dr.) posent pour une séance photos lors d'une réunion bilatérale en marge de l'Assemblée générale des Nations unies le 22 septembre 2021 à New York. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 23 sept. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken ont discuté de mesures «créatives et variées» pour réengager la Corée du Nord lors de leur réunion bilatérale qui s'est tenue mercredi (heure américaine) à New York, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

La réunion entre les deux chefs de diplomatie a eu lieu en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, peu après qu'ils ont tenu une réunion trilatérale avec leur homologue japonais Toshimitsu Motegi.

«Le secrétaire et le ministre ont partagé les évaluations sur la récente situation sur la péninsule coréenne et la nécessité urgente d'un dialogue pour un progrès substantif dans le processus de paix sur la péninsule coréenne», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

«Ils ont eu des discussions approfondies sur les mesures créatives et variées pour s'engager avec la Corée du Nord», a-t-il ajouté.

Séoul et Washington explorent les moyens de relancer les discussions avec Pyongyang à travers la coopération humanitaire dans des domaines comme la santé publique, la quarantaine antivirus et l'eau propre.

Sung Kim, représentant spécial américain pour la Corée du Nord, a déclaré après une réunion avec ses homologues sud-coréen et japonais à Tokyo la semaine dernière que Washington était prêt à travailler avec le Nord pour résoudre ses inquiétudes humanitaires «indépendamment des progrès sur la dénucléarisation».

Il reste toutefois à voir si le Nord répondra ou non à de telles propositions de dialogue après avoir accru les tensions avec ses récents tirs d'essai de missiles balistiques de courte portée et d'un nouveau type de missile de croisière à longue portée.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a estimé plus tôt cette semaine que le programme nucléaire du Nord se déroulait à plein régime, citant de récents signes de redémarrage d'un réacteur nucléaire capable de produire du plutonium et d'une installation d'enrichissement d'uranium au complexe nucléaire de Yongbyon.

Outre la question nord-coréenne, Chung et Blinken ont réaffirmé que l'alliance ferme entre la Corée du Sud et les Etats-Unis était le pivot de la paix, de la stabilité et de la prospérité en Asie du Nord-Est, dans la région Indo-Pacifique et le monde.

Dans cette optique, ils sont convenus de travailler ensemble pour renforcer la coopération bilatérale afin de lutter contre le changement climatique et le Covid-19, ainsi que sur d'autres sujets mondiaux, a indiqué le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page