Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Tokyo reconfirment leurs divergences sur l'histoire

Actualités 24.09.2021 à 09h07

SEOUL, 24 sept. (Yonhap) -- Les hauts diplomates de Corée du Sud et du Japon ont reconfirmé leurs divergences sur l'histoire liée à la guerre, mais sont convenus de communiquer étroitement pour des relations «orientées vers l'avenir» lors d'un entretien en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, ont déclaré ce vendredi des responsables à Séoul.

Le ministre des Affaires étrangères, Chung Eui-yong, et son homologue japonais, Toshimitsu Motegi, se sont rencontrés jeudi à New York afin de discuter des questions épineuses du travail forcé et de l'esclavage sexuel du Japon en temps de guerre, ainsi que de ses restrictions sur les exportations de matériaux industriels clés vers la Corée du Sud.

Chung a appelé Motegi à accélérer les consultations diplomatiques bilatérales pour trouver des solutions aux problèmes historiques et a réitéré que les restrictions à l'exportation de Tokyo devraient être levées à une date rapprochée, a rapporté le ministère des Affaires étrangères.

Parallèlement, les deux parties ont décidé de veiller à ce que leurs ministères communiquent étroitement pour le développement futur des relations entre les deux pays.

Chung a profité de la réunion pour souligner l'importance de la coopération, du dialogue et de l'engagement intercoréens pour la dénucléarisation complète et une paix durable sur la péninsule coréenne, a indiqué le ministère. Motegi s'est engagé à poursuivre la coopération pour des progrès substantiels dans les efforts de paix.

Les ministres se sont aussi mis d'accord pour poursuivre la coopération entre leurs pays ainsi que le partenariat trilatéral avec les Etats-Unis pour promouvoir la paix, au milieu des inquiétudes suscitées par les menaces militaires de la Corée du Nord causées par ses récents essais de missiles balistiques et de croisière.

Un jour plus tôt, Chung et Motegi ont eu une réunion trilatérale avec leur homologue américain, Antony Blinken, à New York.

Les pourparlers de jeudi ont marqué la deuxième rencontre en face à face entre Chung et Motegi depuis que le premier a pris ses fonctions en février.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong (à g.) s'entretient avec son homologue japonais, Toshimitsu Motegi, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 23 septembre 2021. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page