Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang critique le Premier ministre japonais pour son discours prononcé à l'ONU

Actualités 26.09.2021 à 14h17

SEOUL, 26 sept. (Yonhap) -- Un chercheur nord-coréen a fustigé ce dimanche le Premier ministre japonais Yoshihide Suga pour ses récents propos tenus à l'Assemblée générale des Nations unies en soulignant que Pyongyang ne s'associera pas à son successeur, quel qu'il soit, si la «politique hostile» de Tokyo à son encontre continue.

Ri Byong-dok, chercheur de l'Institut du Japon, a lancé cette critique dans une tribune publiée sur le site Internet du ministère nord-coréen des Affaires étrangères après que Suga a prononcé un discours par vidéo vendredi (heure de New York), soulignant que les récents tirs d'essai de missiles balistiques du Nord ont menacé la paix au Japon, dans la région et le monde.

«(Le discours de Suga) a révélé à nouveau le véritable caractère d'une politique hostile à la république en déformant le caractère et la nature de la question», a écrit Ri.

Le chercheur a également souligné : «A l'avenir, nous ne nous associerons jamais à un homme politique qui suivrait la politique hostile à la Corée du Nord de ses prédécesseurs, y compris Abe et Suga, quel que soit le prochain Premier ministre.»

Suga a exprimé plus tôt son intention de démissionner et le processus visant à élire le nouveau président du Parti libéral-démocrate (PLD), qui deviendra le prochain Premier ministre, devrait avoir lieu plus tard ce mois-ci.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page