Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : le nombre de nouveaux cas passe sous la barre des 3.000, la propagation du virus reste préoccupante

Actualités 26.09.2021 à 16h31

SEOUL, 26 sept. (Yonhap) -- Le nombre de cas quotidiens de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est passé ce dimanche sous la barre des 3.000, dans un contexte d'aggravation de la propagation du virus dans le pays en raison des variants et des grands déplacements pendant les vacances de Chuseok.

Le pays a signalé 2.771 nouveaux cas de Covid-19, dont 2.735 infections locales, portant le nombre total de cas à 301.172, selon l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA).

Le nombre de cas quotidiens est passé sous la barre des 3.000, en raison semblerait-il de la diminution du nombre de tests pendant le week-end, après avoir atteint un pic de 3.272 samedi. Néanmoins, le chiffre de 2.771 est le deuxième plus important depuis l'apparition du Covid-19 en janvier de l'année dernière dans le pays.

On craint que le virus ne se propage davantage à l'échelle nationale en raison du variant Delta, plus transmissible, et des millions de Sud-Coréens qui sont rentrés chez eux après Chuseok, la fête coréenne des récoltes d'automne, qui s'est déroulée de lundi à mercredi. Le nombre de cas quotidiens est resté supérieur à 1.000 au cours des 82 derniers jours, bien que le pays ait mis en place des mesures strictes pour ralentir la propagation du virus.

Le pic des nouveaux cas a provoqué l'inquiétude des autorités sanitaires quant à une éventuelle pénurie de lits d'hôpitaux pour traiter les patients gravement malades.

A 17 heures samedi, 477 lits étaient utilisés pour traiter des patients atteints du virus, soit 48,9% des 976 lits disponibles dans le pays.

Parmi les 28.194 cas signalés pendant la période allant du 13 au 18 septembre, 38,7%, ou 10.921 cas, ont été d'origine inconnue.

La Corée du Sud a ajouté neuf décès supplémentaires dus au Covid-19, ce qui porte le bilan à 2.450 morts.

Des gens attendent de passer un test de dépistage du nouveau coronavirus dans un centre de dépistage établi devant la gare de Séoul, dans le centre-ville de Séoul, le 26 septembre 2021.
Un total de 1,07 million de doses de vaccins contre le Covid-19 arrivent à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 26 septembre 2021, dans le cadre de l'accord entre le gouvernement sud-coréen et le fabricant américain de vaccins Moderna.

L'agglomération de Séoul, foyer de la dernière vague épidémique en Corée du Sud, est soumise depuis juillet à des mesures de distanciation sociale de niveau 4, le plus élevé du système à quatre niveaux du pays, la plupart des autres régions étant soumises au niveau 3.

Les rassemblements privés sont autorisés à un maximum de six personnes à condition que quatre d'entre elles soient entièrement vaccinées.

Les autorités sanitaires étudient la possibilité de renforcer les règles de distanciation sociale, compte tenu de l'évolution récente de l'épidémie.

La région métropolitaine de Séoul, qui abrite la moitié des 52 millions d'habitants du pays, a enregistré 72,7% du total des infections.

Séoul a signalé 923 cas et la province voisine du Gyeonggi 922 cas, tandis que la ville d'Incheon a ajouté 169 cas.

Au total, 38 millions de personnes, soit 74,1% de la population du pays, ont reçu leur première injection, et 23,2 millions de personnes, soit 45,2%, ont été entièrement vaccinées, selon la KDCA.

Afin d'atteindre une immunité collective d'ici novembre, le gouvernement prévoit de commencer à administrer les vaccins contre le Covid-19 aux femmes enceintes et aux personnes âgées de 12 à 17 ans le mois prochain.

Le Premier ministre Kim Boo-kyun a déclaré lors d'une réunion gouvernementale de réponse au Covid-19 que les autorités rendront public lundi le plan d'administrer des injections de rappel aux personnes âgées de 60 ans et plus et aux travailleurs de la santé qui ont été entièrement vaccinés.

Les cas importés s'élèvent à 36, dont sept en provenance des Philippines.

Le nombre de patients présentant des symptômes graves a atteint 320, soit neuf de moins que la veille.

Le nombre total de personnes libérées de la quarantaine après s'être complètement rétablies était de 268.140, soit 1.726 de plus que le jour précédent.

mathieu@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page