Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La KCNA décrit les Etats-Unis comme «les pires violateurs des droits de l'Homme»

Actualités 27.09.2021 à 10h39
La KCNA décrit les Etats-Unis comme «les pires violateurs des droits de l'Homme» - 1

SEOUL, 27 sept. (Yonhap) -- L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a nommé les Etats-Unis ce lundi comme «les pires violateurs des droits de l'Homme» pour avoir utilisé les droits humains comme un moyen de faire pression sur les autres pays et réaliser sa domination mondiale.

La KCNA a fait cette affirmation dans un article écrit par un chercheur en affaires internationales, en ajoutant que ces «mouvements hypocrites sous le voile des droits de l'Homme» doivent être détruits afin de bâtir un nouveau monde libre et prospère.

«Les "droits de l'Homme" vantés par les Etats-Unis ne sont qu'une tromperie pour réaliser facilement leur ambition de dominer le monde», a dit la KCNA. «Les Etats-Unis sont les pires violateurs des droits de l'Homme au monde qui perturbent gravement le développement normal et pacifique des Etats souverains sous le prétexte des "droits de l'Homme".»

«A moins que les mouvements hypocrites américains sous le voile de la protection des droits de l'Homme soient brisés, il est impossible pour chaque pays d'atteindre son développement indépendant et de construire un nouveau monde libre et prospère», a-t-elle ajouté.

La KCNA a déclaré que les violations américaines des droits de l'Homme ont causé des milliards de dollars de dommages au peuple de Cuba et ont tenté de mettre à mal la «stabilité politique de la Chine» en intervenant dans les affaires liées à la province du Xinjiang et à Hongkong.

«Pas étonnant que les Etats-Unis abusent des questions concernant les droits de l'Homme pour faire pression politiquement sur les pays indépendants anti-impérialistes», a-t-elle déclaré. «A l'heure actuelle, beaucoup de pays s'opposent résolument aux droits de l'Homme des Etats-Unis qui empêchent leur développement.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page