Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Plus de 42% des trentenaires étaient célibataires en 2020

Actualités 02.10.2021 à 11h00
Plus de 42% des trentenaires étaient célibataires en 2020 - 1

SEOUL, 02 oct. (Yonhap) -- Plus de 42% des trentenaires en Corée du Sud étaient célibataires l'année dernière, ont montré de récentes données de Statistique Corée (KOSTAT), confirmant la tendance dans laquelle beaucoup de jeunes personnes reportent ou abandonnent le mariage sur fond de baisse économique prolongée.

Sur 13,7 millions de célibataires âgés de 15 ans ou plus, 2,82 millions de trentenaires n'étaient pas mariés l'année dernière, en hausse par rapport aux 2,68 millions d'il y a cinq ans, selon le recensement.

Le pourcentage de célibataires parmi les personnes âgées de 30-39 ans a atteint 42,5% l'année dernière, en hausse de 6,2 points de pourcentage par rapport aux 36,3% en 2015, ont montré les données.

C'est la première fois que le chiffre a dépassé la barre des 40% pour cette tranche d'âge.

Par sexe, 50,8% des hommes âgés entre 30 et 39 ans sont restés célibataires, tandis que la part des femmes était de 33,6%.

Beaucoup de jeunes Sud-Coréens choisissent de prendre leur distance vis-à-vis des trois étapes importantes de la vie, à savoir l'amour, le mariage et les enfants, car ils ne peuvent pas trouver d'emploi décent dans un contexte de ralentissement économique continu.

Par conséquent, le pays souffre d'un faible taux de natalité.

L'année dernière, le taux de fécondité total de la Corée du Sud, le nombre moyen d'enfants qu'une femme est susceptible d'avoir au cours de sa vie, a chuté au plus bas historique de 0,84, beaucoup plus faible que le seuil de remplacement de 2,1 pour maintenir la population nationale à 51 millions.

KOSTAT a indiqué qu'en plus de la tendance sous-jacente du report du mariage, la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) peut également avoir affecté les données du mariage.

Le recensement a montré que les femmes qui ont fait beaucoup d'études se sont moins mariées que les autres, et 22,1% des femmes avec un diplôme de master étaient célibataires l'année dernière.

Le pourcentage des célibataires a représenté 31,1% des personnes âgées de 15 ou plus l'année dernière, en baisse par rapport aux 31,3% d'il y a cinq ans, alors que le nombre d'adolescents a fortement diminué sur fond de faible taux de natalité chronique.

La proportion des personnes mariées a représenté la plus grande part de 55,9% et celle des personnes divorcées a englobé 5,8%, en hausse de 0,7 point de pourcentage par rapport à il y a cinq ans.

Par ailleurs, le nombre de ménages qui élevaient des animaux de compagnie a atteint 3,13 millions l'année dernière, représentant 15% du total.

Les données ont montré que 2,4 millions de ménages avaient des chiens, suivis de 717.000 foyers avec des chats.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page