Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

C'est le moment d'envisager une interdiction de consommation de viande de chien, selon Moon

Actualités 27.09.2021 à 16h23
Des membres d'un groupe civique de défense des animaux organisent un rassemblement pour demander une législation sur l'interdiction de la vente de chiens et chats à des fins de consommation, devant l'Assemblée nationale, le mercredi 17 février 2021.

SEOUL, 27 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a soulevé ce lundi la nécessité pour le gouvernement d'envisager d'imposer une interdiction officielle de consommation de viande de chien en Corée du Sud.

«N'est-il pas venu le temps d'envisager prudemment d'interdire la consommation de viande de chien ?», a demandé Moon au Premier ministre Kim Boo-kyum durant la session hebdomadaire de consultation politique, selon la porte-parole présidentielle Park Kyung-mee.

Le président a fait ces remarques lorsqu'il a été briefé par le Premier ministre sur le plan du gouvernement d'améliorer le système pour prendre soin des animaux abandonnés, a-t-elle dit.

La porte-parole n'a pas fourni davantage de précisions sur les remarques de Moon dans un bref communiqué de presse.

Un nombre croissant de Sud-Coréens vivent avec des chiens à domicile, mais il y a toujours des fermes de chiens, où des chiens de certaines races sont élevés pour être consommés.

Moon est connu pour être un amoureux des chiens et vit avec plusieurs chiens dans l'enceinte de la résidence présidentielle.

La Corée du Sud a une loi sur la protection des animaux ayant principalement pour but de prévenir l'abattage cruel de chiens et chats et non sur la consommation de viande de chien.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page