Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) La Corée du Nord tire au moins un projectile vers la mer de l'Est

Actualités 28.09.2021 à 08h16
Tir de missile depuis un train

SEOUL, 28 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a tiré ce mardi au moins un projectile non identifié en direction de la mer de l'Est, a rapporté le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud.

Ce dernier n'a pas donné d'autres détails, notamment sur la question de savoir si le projectile était un missile balistique interdit en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, le nombre de projectiles tirés et l'endroit de leur lancement.

Le lancement a eu lieu trois jours après que Kim Yo-jong, sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a déclaré que le Nord pourrait déclarer une fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953), comme proposé par le Sud, et même discuter de la possibilité de tenir un sommet à condition que Séoul abandonne ses standards à double jeu et attitudes hostiles à son encontre.

Le Nord accuse depuis longtemps Séoul et Washington de double jeu en avançant qu'il est absurde qu'ils dénoncent les tirs de missiles du Nord et d'autres tests d'armes comme des «provocations» interdites alors qu'ils effectuent des tests librement. Le lancement d'aujourd'hui pourrait être destiné à tester Séoul pour voir si ce dernier le décrit comme une provocation.

La Corée du Nord ne peut mener d'activités liées aux missiles balistiques en vertu des résolutions du Conseil de sécurité même si Pyongyang avance qu'elles sont destinées à renforcer l'autodéfense face aux menaces posées par la Corée du Sud et les Etats-Unis.

S'il est confirmé que le projectile est un missile balistique, il s'agirait du troisième lancement du genre cette année et du sixième test d'armes importantes si les tirs d'essai de missiles de croisière sont pris en compte.

Le 15 septembre, le Nord a effectué des tirs d'essai de deux missiles de courte portée, vraisemblablement sa version de l'Iskander, vers la mer de l'Est. Ceux-ci sont intervenus juste quelques jours après le lancement d'un nouveau type de missile de croisière.

Les négociations de dénucléarisation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sont dans l'impasse. Le gouvernement Joe Biden a déclaré être disposé à tenir des discussions avec le Nord n'importe quand et n'importe où, mais le pays communiste n'a pas encore répondu à l'ouverture de Washington.

xb@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page