Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud va inaugurer un nouveau sous-marin lanceur de MSBS

Actualités 28.09.2021 à 11h28

SEOUL, 28 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud va inaugurer ce mardi un nouveau sous-marin de 3.000 tonnes fabriqué dans le pays et capable de tirer des missiles balistiques, le troisième du genre, a fait savoir la marine.

La cérémonie d'inauguration du sous-marin, appelé d'après le célèbre combattant de l'indépendance Shin Chae-ho, aura lieu plus tard dans la journée au chantier naval de Hyundai Heavy Industries Co. à Ulsan, dans le sud-est du pays, selon l'armée.

Il s'agit du dernier des trois sous-marins Changbogo-III Batch-I que la Corée du Sud a construits avec ses propres technologies dans le cadre d'un projet de 3.090 milliards de wons (2,77 milliards de dollars) initié en 2007. Ces navires submersibles peuvent tirer des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS).

Le Dosan Ahn Chang-ho, le premier sous-marin reçu en 2018, a été mis en service le mois passé, et le Ahn Mu, dont la construction s'est terminée en novembre 2020, sera livré à la marine l'année prochaine, ont informé des officiels.

Le dernier sous-marin de 83,5 m de longueur et 9,6 m de largeur peut transporter 50 membres d'équipage et opérer sous les eaux pendant 20 jours sans refaire surface, ont détaillé des responsables de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA). La livraison est prévue pour 2024 après des essais.

«Le sous-marin a une forte capacité pour dissuader les provocations comme il est équipé de MSBS qui ont été testés plus tôt ce mois-ci», a dit la marine dans un communiqué de presse. «Environ 76% de ses pièces sont fabriquées localement, ce qui permet une maintenance et d'autres soutiens techniques de manière rapide.»

Au début du mois, la Corée du Sud a dévoilé un MSBS de fabrication locale et a annoncé l'avoir testé avec succès depuis le sous-marin Dosan Ahn Chang-ho. Selon les officiels, les sous-marins de cette classe possèdent six tubes de lancement verticaux pour tirer des MSBS.

Sur cette photo fournie le mardi 28 septembre 2021 par la marine sud-coréenne, le sous-marin Shin Chae-ho de 3.000 tonnes.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page