Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'armée de l'air lance un centre pour renforcer les capacités de défense spatiale

Actualités 30.09.2021 à 11h33

SEOUL, 30 sept. (Yonhap) -- L'armée de l'air doit inaugurer ce jeudi un centre spatial sous le contrôle direct de son chef d'état-major dans le cadre des efforts visant à étendre sa présence dans l'espace et à renforcer ses capacités de défense contre les menaces émergentes, a annoncé l'armée.

Une cérémonie d'installation d'enseigne est prévue au quartier général de l'armée de l'air dans la ville centrale de Gyeryong, présidée par le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Park In-ho.

La nouvelle organisation sera chargée des échanges avec d'autres unités spatiales relevant du ministère de la Défense et du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), ainsi qu'avec ses homologues étrangers et les instituts de recherche non militaires pour une communication et un cadre politique efficaces, a indiqué l'armée de l'air.

La création du nouveau centre représente la dernière initiative d'une série d'efforts déployés par l'armée afin d'améliorer ses capacités de défense spatiale.

En août, le général Park a rencontré le chef des opérations spatiales américain, le général John Raymond, dans le Colorado et a signé un accord pour former un organe consultatif conjoint sur la politique spatiale afin de renforcer la coopération.

«Alors que l'espace est devenu un élément essentiel des futurs champs de bataille, le nouveau centre dirigera des projets de déploiement d'armes pour les opérations spatiales […] et assurera la sécurité en renforçant les capacités pour mieux répondre aux dangers et menaces spatiaux», a indiqué l'armée de l'air dans un communiqué.

Des membres du Centre coréen d'opération spatiale tiennent une visioconférence avec des officiels du Combined Space Operations Center (CSpOC) des Etats-Unis, le vendredi 7 mai 2021, afin de discuter de la chute des débris d'une fusée chinoise. (Photo fournie par l'armée de l'air. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page