Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang annonce la restauration des lignes de communication intercoréennes à partir de 9h

Actualités 04.10.2021 à 09h15

SEOUL, 04 oct. (Yonhap) -- La Corée du Nord a annoncé ce lundi matin qu'elle restaurera toutes les lignes de communication intercoréennes à partir de 9h du matin, a rapporté l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un a annoncé le 29 septembre que les canaux de communication intercoréens seraient rétablis début d'octobre. «Les institutions concernées restaureront ensemble toutes les lignes de communication entre les deux Corées à partir de ce lundi 4 octobre à 9h du matin», selon la KCNA ce lundi matin.

«Les autorités sud-coréennes devraient tenir compte du sens profond de cette réouverture et rétablir les relations intercoréennes. Il faut qu'elles s'efforcent de régler en avance les principales tâches à accomplir pour l'avenir prometteur (des relations intercoréennes)», d'après la KCNA.

La Corée du Nord a répondu donc aux appels du Sud par les canaux de communication militaires et par le téléphone du bureau de liaison intercoréen à partir de 9h ce matin.

Cette réouverture des canaux de communication intercoréens a lieu après 55 jours d'interruption. Ils avaient été rétablis le 27 juillet dernier après 13 mois d'interruption, mais ce rétablissement n'a pas duré longtemps. La Corée du Nord ne répond plus depuis le 10 août en raison des exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis.

Le président de la Commission des affaires de l'Etat nord-coréen Kim Jong-un a déclaré le 29 septembre dernier à l'occasion de la 5e réunion de la 14e Assemblée populaire suprême (APS), qui a débuté à Pyongyang, qu'il restaurerait les canaux de communication intercoréens début octobre.

Dans sa déclaration, Kim a assuré que le Nord n'a aucune intention de provoquer le Sud et a noté que «le rétablissement des relations intercoréennes et leur élan vers un nouveau développement ou la continuation de la grave situation actuelle dépendra de l'attitude des autorités sud-coréennes».

Kim a ajouté dans son discours qu'«il faut que le Sud se débarrasse de son illusion de contrer les provocations du Nord, de son complexe de persécution et du danger le plus vite possible».

Le dirigeant nord-coréen prononce un discours le deuxième jour d'une session de l'Assemblée populaire suprême (APS), au palais de Mansudae à Pyongyang, le mercredi 29 septembre 2021, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Un officiel sud-coréen effectue un appel téléphonique avec le Nord via une ligne de communication intercoréenne directe depuis un bureau installé au ministère de l'Unification, le mardi 27 juillet 2021. (Photo fournie par le ministère de l'Unification. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page