Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

OCDE : le vice-ministre de la Science exhorte à une politique de l'IA plus humaine

Actualités 05.10.2021 à 08h53

PARIS/SEOUL, 05 oct. (Yonhap) -- Le vice-ministre de la Science et des TIC, Cho Kyeong-sik, a exhorté à une politique de l'intelligence artificielle (IA) plus crédible et plus humaine lors d'un séminaire organisé par le secrétariat de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le gouvernement sud-coréen.

La veille de l'ouverture de la réunion du Conseil de l'OCDE au niveau des ministres (RCM), ce séminaire autour de l'IA a été organisé lundi (heure locale) et le vice-ministre Choi a dit que l'IA était la technologie la plus importante dans les domaines de l'économie, de la société et de l'environnement.

Ce séminaire a examiné également l'application des principes de l'OCDE dans l'IA qui ont été élaborés lors de la RCM tenue en 2019 pour le respect des droits de l'Homme, des valeurs de la démocratie et de la diversité dans le développement de l'IA.

Les participants ont cherché des moyens de maximiser les bénéfices de l'IA et de minimiser les risques lors de l'adoption de lois concernant l'IA. Les principes sur l'IA n'ont pas de pouvoir de restriction mais il s'agit d'un standard intergouvernemental de 46 pays incluant les pays membres du G20.

Le vice-ministre de la Science et des TIC, Cho Kyeong-sik, à l'OCDE à Paris, en France, le lundi 4 octobre 2021. (Capture d'image de Webdiffusion. Revente et archivage interdits)
Les participants du séminaire sur l'intelligence artificielle tenu au siège de l'OCDE à Paris, en France, le lundi 4 octobre 2021.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page