Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington appelle à la pleine application des sanctions contre Pyongyang par tous les membres de l'ONU

Actualités 06.10.2021 à 09h41

WASHINGTON, 05 oct. (Yonhap) -- Le département d'Etat américain a appelé mardi tous les membres des Nations unies à appliquer fidèlement les sanctions de l'ONU contre Pyongyang.

L'appel est intervenu après qu'un panel d'experts sur les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Corée du Nord a noté que certains Etats membres continuaient d'autoriser les activités de contournement des mesures coercitives visant le Nord.

«Nous notons que la RPC (République populaire de Chine) et la Russie figurent en bonne place dans le rapport en tant que deux Etats membres qui continuent de tolérer les activités de contournement des sanctions contre la RPDC (République populaire démocratique de Corée) et d'autres acteurs», a déclaré via un e-mail un porte-parole du département à l'agence de presse Yonhap lorsqu'on lui a demandé de commenter le compte rendu du groupe d'experts de l'ONU.

Le rapport semestriel, daté du 8 septembre et publié lundi, n'a pas précisé les pays qui n'ont pas appliqué les sanctions du Conseil de sécurité.

«Nous réitérons la nécessité pour tous les membres du Conseil de sécurité de prendre ces violations au sérieux et de travailler ensemble pour résoudre pacifiquement ce défi», a ajouté l'officiel.

Il a également insisté sur les efforts continus du Nord pour faire avancer ses programmes nucléaire et de missiles balistiques, comme le souligne le rapport de l'ONU.

«Nous restons préoccupés par les violations répétées par la RPDC de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Comme nous l'avons dit, ces violations créent de plus grandes perspectives d'instabilité et d'insécurité dans la région», a affirmé le porte-parole.

La Corée du Nord a organisé une série d'essais de missiles le mois dernier, affirmant également que ses derniers tirs d'essais fin septembre impliquaient un nouveau véhicule à glissement hypersonique et un nouveau missile anti-aérien.

Les Etats-Unis ont condamné les deux lancements en tant que «violations de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies» qui interdisent au régime de développer ou de tester des missiles balistiques et autres armes de destruction massive.

«Les actions de la RPDC, telles que détaillées dans le rapport, menacent la paix, la stabilité et la sécurité de la péninsule coréenne et de la région au sens large», a mis alerté le porte-parole du département.

«Ces efforts ont également de sérieuses ramifications pour le peuple nord-coréen, qui est obligé de souffrir alors que le régime détourne des ressources dont il a grandement besoin vers ses armes de destruction massive illégales et ses programmes de missiles balistiques.»

Le représentant a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis à dénucléariser la péninsule coréenne.

«Tous les Etats membres de l'ONU doivent faire davantage pour mettre pleinement en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU concernant la RPDC», a déclaré le porte-parole. «Notre objectif reste la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne et nous continuerons de nous coordonner étroitement avec nos alliés et partenaires à cette fin, y compris à l'ONU.»

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page