Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord continuera de renforcer sa dissuasion d'autodéfense

International 12.10.2021 à 11h07

NEW YORK, 11 oct. (Yonhap) -- La Corée du Nord continuera de renforcer sa dissuasion d'autodéfense, a déclaré lundi l'ambassadeur de Corée du Nord auprès des Nations unies, Kim Song, estimant que les activités militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis sont en train d'atteindre un «niveau dangereux».

Kim a tenu ces propos lors d'une réunion de débat de la Première Commission de l'Assemblée générale de l'ONU et a souligné que Pyongyang ne céderait «même d'un pouce» lorsqu'il s'agit de protéger sa souveraineté.

«Nous continuerons de consolider notre dissuasion d'autodéfense pour sauvegarder la sécurité nationale face à l'environnement géopolitique de la péninsule coréenne et à l'équilibre des puissances dans la région, ainsi qu'aux relations internationales tendues», a-t-il dit.

L'ambassadeur a noté que le régime communiste n'avait pas d'autre choix que de suivre la voie ardue pour établir la dissuasion d'autodéfense «face à un environnement extérieur grave créé par la politique hostile des Etats-Unis et les menaces nucléaires continues depuis 70 ans, combinées avec les actes à double critère des forces hostiles».

Le Nord continue de renforcer ses accusations selon lesquelles le Sud et les Etats-Unis appliquent un «double critère» en référence à la critique des alliés qui décrivent les tirs de missiles du Nord comme des provocations, tout en justifiant leurs lancements comme une «dissuasion».

L'ambassadeur a également dénoncé les fortes activités de l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis.

«Les activités militaires de l'alliance Etats-Unis-Corée du Sud sont en train de s'accroître sans restriction à un niveau dangereux, incluant entre autres la récente déclaration des Etats-Unis de mettre fin aux directives relatives aux missiles pour la Corée du Sud», a estimé Kim.

Plus tôt cette année, les Etats-Unis ont levé les directives relatives aux missiles qui interdisaient à la Corée du Sud de développer ou de posséder des missiles balistiques d'une portée supérieure à 800 kilomètres.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page