Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud lance une équipe pour gérer la crise énergétique mondiale

Actualités 14.10.2021 à 17h06
La Corée du Sud lance une équipe pour gérer la crise énergétique mondiale - 1
Le deuxième vice-ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, Park Ki-young. (Photo fournie par le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 14 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud a lancé un groupe de travail pour traiter les problèmes d'approvisionnement en énergie sur fond de préoccupations selon lesquelles la crise énergétique mondiale devrait continuer jusqu'au mois de février de l'année prochaine, a déclaré ce jeudi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Les prix de l'énergie ont atteint des niveaux record à travers le monde, alors que la production énergétique ne répond pas à la forte demande liée à la reprise économique post-pandémique, selon les observateurs du marché.

En réponse, le groupe de travail, mené par le gouvernement et impliquant les entreprises publiques du secteur de l'énergie, des sociétés privées et des experts, surveilleront de près l'offre et la demande de ressources énergétiques et établiront des mesures pour mieux répondre à la fluctuation des prix mondiaux de l'énergie, selon le ministère.

«La tendance actuelle de l'augmentation des prix énergétiques devrait continuer cet hiver et jusqu'en février», a dit le vice-ministre Park Ki-young, qui a présidé la première réunion du groupe de travail.

«Nous avons maintenu une situation relativement stable, mais les incertitudes se sont accrues. Il est nécessaire de surveiller la situation mondiale en temps réel et de concevoir des plans en cas d'urgence», a-t-il ajouté.

Le prix au comptant du gaz naturel liquéfié (GNL) en Asie a augmenté au niveau record de 56,3 dollars par million de BTU la semaine dernière, soit une multiplication par plus de 10 en un an, selon le ministère.

Les prix du pétrole ont également dépassé récemment la moyenne de plusieurs années. Le pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) a atteint le plus haut niveau en sept ans, 80,50 dollars le baril, cette semaine sur fond de pénurie.

Les prix du charbon sont également en hausse sur fond de pénurie, notamment en Chine. Le prix par tonne s'est élevé à un nouveau record en cinq ans, 247 dollars, plus tôt ce mois-ci.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page