Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord rouvre la ligne maritime Nampo-Dalian pour du matériel médical

Corée du Nord 15.10.2021 à 17h33

SEOUL, 15 oct. (Yonhap) -- La Corée du Nord a rouvert la ligne maritime reliant le port de Nampo à la ville chinoise de Dalian, en mer Jaune, afin de recevoir des aides humanitaires suite à la fermeture causée par la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a fait savoir ce vendredi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Ce dernier a commencé à livrer du matériel médical depuis Dalian et prévoit d'autres envois, selon le bureau à Séoul de l'organisation onusienne.

«La ligne maritime entre Dalian, en Chine, et Nampo a été rouverte», a dit Oren Schlein, le chef du bureau de liaison à Séoul de l'Unicef, durant un forum pour la paix à Incheon, à l'ouest de Séoul. «Du matériel médical a été envoyé (en Corée du Nord) et il y aura d'autres livraisons.»

La Corée du Nord a renforcé les contrôles aux frontières depuis le début de l'épidémie de coronavirus en Chine, fermant les routes maritimes et terrestres.

Marian Yun, une conseillère du Programme alimentaire mondial (PAM), a déclaré que Pyongyang devait assouplir ses restrictions aux frontières pour pouvoir recevoir des aides et résoudre la pénurie alimentaire.

«Les réserves alimentaires du PAM en Corée du Nord sont déjà vides cette année», a poursuivi Yun. «Le facteur le plus important concernant la situation alimentaire en Corée du Nord est de savoir si son gouvernement autorisera ou non les livraisons d'aides humanitaires.»

La semaine dernière, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit avoir repris les expéditions de matériel médical anti-Covid-19 vers la Corée du Nord via Dalian, laissant penser que le pays ermite serait en train d'assouplir les contrôles aux frontières.

Le ferry Happy transportant le ministre de l'Unification, Lee In-young, et d'autres participants quitte le port de Daemyeong à Gimpo, à l'ouest de Séoul, le 13 octobre 2021, durant un événement de navigation dans l'estuaire du fleuve Han situé près de la frontière intercoréenne.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page