Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul exprime ses «profonds regrets» sur le tir de missile balistique du Nord

Actualités 19.10.2021 à 15h30

SEOUL, 19 oct. (Yonhap) -- Le Conseil de sécurité nationale (NSC) a présenté ses «profonds regrets» suite au tir de missile balistique de courte portée de la Corée du Nord et appelé Pyongyang à revenir à la table du dialogue.

Le NSC s'est réuni à 11h30 ce mardi à Cheong Wa Dae et a discuté des moyens de faire face au tir de missile balistique de la Corée du Nord. La réunion a été dirigée par le conseiller à la sécurité nationale, Suh Hoon.

«Les membres du NSC ont présenté leurs profonds regrets suite à ce tir de missile de la Corée du Nord au moment où (la Corée du Sud) discute activement avec les pays concernés, à savoir les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie, pour faire progresser le processus de paix sur la péninsule coréenne», a déclaré le bureau présidentiel Cheong Wa Dae dans un communiqué sur la réunion d'urgence du NSC.

Le NSC a réaffirmé qu'il était urgent de stabiliser la situation géopolitique sur la péninsule coréenne et a également demandé à la Corée du Nord de revenir à la table des négociations pour établir la paix dans la péninsule coréenne.

«Nous avons eu le rapport du chef du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), Won In-choul, sur la situation concernant le tir de missile balistique de courte portée non identifié de la Corée du Nord», a-t-il également noté.

Le JCS a détaillé que le missile a été tiré depuis un endroit proche de la ville portuaire de Sinpo, sur la côte est, dans la province du Hamgyong du Sud, et a été détecté à 10h17. Il n'a pas donné plus d'informations et a seulement dit avoir entamé une analyse approfondie avec les armées américaines.

Sinpo abrite le chantier naval où est actuellement construit un sous-marin capable de tirer un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS). Le tir de missile balistique nord-coréen intervient au moment où les émissaires nucléaires de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis s'apprêtent à se réunir à Washington et les trois chefs du service de renseignement de ces pays se sont rencontrés à Séoul.

Les craintes se sont également accrues avec ce tir nord-coréen, notamment sur l'avancée des dialogues avec la Corée du Nord à la suite de la proposition du président Moon Jae-in le mois dernier de déclarer la fin de la guerre de Corée (1950-1953) pour atténuer les tensions et instaurer la paix sur la péninsule coréenne. Une semaine après cette proposition, la Corée du Nord a rouvert les lignes de communication intercoréennes.

Pour cette réunion du NSC, étaient présents le secrétaire général du bureau présidentiel, Yoo Young-min, le ministre de l'Unification, Lee In-young, le ministre de la Défense, Suh Wook, le chef du JCS, Won In-choul, et d'autres membres du gouvernement.

Le précédent tir de missile balistique de la Corée du Nord remontait au 28 septembre dernier et le missile hypersonique avait été tiré depuis Mupyong-ri, dans la province du Jagang, en direction de l'est vers 6h40, d'après les explications du JCS. La Corée du Nord a effectué huit tirs de missile balistique cette année.

Depuis l'échec du sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain de l'époque, Donald Trump, à Hanoï en février 2019, les négociations de dénucléarisation avec Pyongyang sont complètement rompues.

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté le mercredi 29 septembre 2021 qu'un tir d'essai de missile hypersonique de type Hwasong-8, nouvellement développé, a été réalisé à Doyangri du comté de Ryongrim, dans la province du Jagang la veille. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et revente interdite)
Cette capture d'écran de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) du jeudi 16 septembre 2021 montre un missile balistique à courte portée tiré depuis un train dans une zone montagneuse du Nord le 15 septembre. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page