Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul estime que l'éventuelle visite du pape «contribuera grandement» à la paix régionale

Actualités 25.10.2021 à 14h44
Porte-parole du ministère de l'Unification Lee Jong-joo. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- La visite du pape François en Corée du Nord, si elle se réalise, «contribuera grandement» à l'établissement de la paix sur la péninsule coréenne, a estimé ce lundi le ministère de l'Unification, alors que Séoul prépare la rencontre papale du président Moon Jae-in au Vatican.

Moon rencontrera le pape François ce vendredi à Rome, où il projette de participer au sommet du G20 avant de s'envoler vers Glasgow pour se joindre à la 26e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP26).

A la question de savoir si la Corée du Sud demandera une visite dans les meilleurs délais du pape au Nord lors de la prochaine rencontre, la porte-parole du ministère de l'Unification Lee Jong-joo a indiqué que le chef de l'Etat et le souverain pontife devraient discuter d'une grande variété de questions autour de la péninsule coréenne.

«Nous sommes convaincus que la visite du pape en Corée du Nord, si elle se matérialise, contribuera grandement à l'instauration de la paix sur la péninsule coréenne et nous maintenons donc cette position pour fournir le soutien en vue de réaliser la visite si de telles discussions font des progrès», a-t-elle noté. «Nous poursuivrons nos efforts.»

La réunion de cette semaine sera la deuxième de Moon avec le pape après leur rencontre en octobre 2018.

Lors de l'entretien de 2018, Moon avait transmis une invitation verbale du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en réponse à laquelle le pape avait exprimé sa volonté de se rendre au Nord si Pyongyang envoie une invitation officielle.

Aucun progrès n'a toutefois été réalisé depuis sur fond d'impasse dans les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page