Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Moon : la Corée du Sud retournera progressivement à la vie normale à partir de novembre

Actualités 25.10.2021 à 15h04
Le président Moon Jae-in prononce un discours sur le plan budgétaire de son administration pour l'année prochaine, à l'Assemblée nationale à Séoul, le lundi 25 octobre 2021. (Joint Press Corp-Yonhap)
Le président Moon Jae-in prononce un discours sur le plan budgétaire de son administration pour l'année prochaine, à l'Assemblée nationale à Séoul, le lundi 25 octobre 2021.
Le président Moon Jae-in prononce un discours sur le plan budgétaire de son administration pour l'année prochaine, à l'Assemblée nationale à Séoul, le lundi 25 octobre 2021. (Joint Press Corp-Yonhap)

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud prendra des mesures pour un retour progressif à la vie normale le mois prochain sur fond de pandémie de Covid-19, alors que le taux de vaccination du pays a dépassé la barre des 70%, a déclaré ce lundi le président Moon Jae-in.

Malgré les mesures, certaines restrictions antivirus comme le port de masque, resteront en place après novembre afin de continuer à ralentir la propagation du virus, a précisé Moon dans son dernier discours sur le budget à l'Assemblée nationale.

Quelque 35,9 millions des 51,3 millions d'habitants du pays étaient entièrement vaccinés samedi, marquant une condition préalable fixée par le gouvernement pour revenir à une certaine normalité.

«En se basant sur une maîtrise stable et le taux élevé de vaccination, nous commençons un retour progressif à la vie normale», a dit Moon.

En décrivant le retour à la vie normale comme un «seuil d'espoir», Moon s'est engagé à soutenir les petits commerçants et les personnes vulnérables touchées par la pandémie.

Cependant, certaines restrictions antivirus, dont le port du masque obligatoire, resteront en place même après novembre afin de ralentir la propagation de l'épidémie, a-t-il précisé.

Le gouvernement a proposé un budget record de 604.400 milliards de wons (519 milliards de dollars) pour l'année prochaine, alors qu'il projette de maintenir les dépenses budgétaires expansionnistes pour cimenter la reprise économique et combler des écarts sociaux causés par la pandémie.

Le budget proposé a marqué une hausse de 8,3% par rapport au budget de 558.000 milliards de wons de cette année.

Le président a indiqué que la proposition du budget de 2022 visait à aider la nation à aller au-delà de l'ère de crises et à faire un bond en avant pour devenir un pays leader.

Une des principales priorités du budget proposé de l'année prochaine est de réanimer la vie quotidienne du peuple en surmonter la crise à une date rapprochée et de réaliser une reprise économique rapide et forte, selon Moon.

«Afin de préserver la vie quotidienne du peuple, les dépenses budgétaires jouent un rôle encore plus important», a souligné Moon.

Les recettes fiscales de cette année devraient être plus conséquentes que l'estimation initiale, qui est utilisée pour établir la proposition budgétaire de l'année prochaine, a dit Moon, ajoutant que le gouvernement utilisera une partie de l'excédent des recettes de l'impôt pour rembourser la dette nationale.

Sur la Corée du Nord, Moon s'est engagé à promouvoir «un dialogue et une diplomatie» afin de réaliser la paix et la prospérité sur la péninsule coréenne, en rappelant que les pourparlers sur la paix avec le Nord sont toujours «incomplets» malgré trois sommets intercoréens entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

La semaine dernière, la Corée du Sud a lancé sa première fusée qui a atteint une altitude cible de 700 kilomètres mais n'a pas réussi à mettre en orbite le satellite factice de 1,5 tonne.

Bien que la mission complète n'ait pas été achevée, Moon a qualifié le premier lancement de «succès».

«Quand nous ferons un dernier pas, nous pourrons mettre notre satellite en orbite avec notre propre véhicule lanceur», a indiqué Moon.

Les prix de l'immobilier n'ont montré aucun signe de ralentissement alors que davantage de personnes ont contracté des emprunts pour acheter des logements dans l'attente de l'augmentation des prix malgré une série de restrictions gouvernementales.

Moon a affirmé qu'il continuerait à ne ménager aucun effort pour se focaliser sur la reprise économique et la réforme des mesures, dont l'immobilier, jusqu'à la fin de son mandat, en mai 2022.

as26@yna.co.kr

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page