Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud va débuter le régime «vivre avec le Covid» en novembre

Actualités 25.10.2021 à 17h28
Centre de vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19). (Photo d'archives Yonhap)
Une rue à Jongno, dans le centre de Séoul, est calme et déserte sur fond de nouveau coronavirus (Covid-19), le lundi 23 août 2021.
Un stade de basket-ball vide le dimanche 17 octobre 2021.

SEOUL, 25 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud va supprimer progressivement les restrictions antivirus à partir du mois prochain pour adopter un nouveau régime de retour à la vie normale, grâce au taux élevé de vaccination, ont déclaré ce lundi les autorités sanitaires.

Un comité mené par le gouvernement a annoncé un projet de feuille de route sur un retour à la normale de manière progressive.

La décision est intervenue alors que 70,1% des 52 millions d'habitants du pays sont complètement vaccinés, huit mois après que le pays a débuté sa campagne de vaccination.

Le gouvernement assouplira la plupart des restrictions antivirus, telles que les couvre-feux nocturnes sur les cafés, restaurants et d'autres établissements multi-usages, sous le régime «vivre avec le Covid» qui sera mené en trois étapes à partir du 1er novembre.

A l'heure actuelle, les cafés et restaurants dans la zone métropolitaine de Séoul, foyer d'environ la moitié de la population du pays, sont autorisés à ouvrir jusqu'à 22h tandis que d'autres parties du pays peuvent opérer jusqu'à minuit. Les restrictions sur les heures d'ouverture de tels établissements seront complètement levées à partir du 1er novembre, selon les autorités.

Les activités des installations de loisirs, dont les clubs et autres types d'établissements nocturnes, sont interdites dans le grand Séoul depuis juin tandis que d'autres parties du pays ont été autorisées jusqu'à 22h. En vertu de la première étape du régime, l'ouverture de ces établissements sera autorisée jusqu'à minuit.

Les autorités introduiront le système de «passe vaccinal», qui demande un certificat de vaccination ou un résultat négatif de test de dépistage pour pouvoir entrer dans les établissements multi-usages, tels que les installations de loisirs et les salles de sport intérieures.

Ceux qui ne font pas l'objet d'inoculation à cause d'une raison médicale, ou les personnes âgées de 18 ans ou moins, seront exclus de ce système.

La deuxième phase du régime portera sur l'autorisation des événements à grande échelle, comme les concerts, et devrait commencer en mi-décembre, selon les autorités.

Les concerts de K-pop à grande échelle ou les manifestations seront permis en adoptant un système de passe vaccinal, selon le plan.

Les couvre-feux imposés aux établissements de loisir seront complètement levés sous la deuxième étape du régime.

Depuis plus tôt ce mois-ci, les équipes de sport professionnel à Séoul et les villes environnantes peuvent accueillir jusqu'à 30% de la capacité des stades et les personnes doivent être complètement vaccinées. Pour les lieux intérieurs, comme les stades de basket-ball et volley-ball, la taille de la foule est limitée à 20%.

Le plafond devrait augmenter jusqu'à 75% durant la deuxième étape, selon les autorités.

L'étape finale du régime devrait être lancée à la fin janvier, qui sera focalisée sur la levée complète des restrictions sur les rassemblements privés.

A l'heure actuelle, le plafond des rassemblements privés est fixé à huit pour la région métropolitaine de Séoul, avec quatre personnes complètement vaccinées. Un maximum de 10 personnes, dont six entièrement vaccinées, sont autorisées à se réunir dans d'autres régions.

Le plafond de 10, indépendamment de la vaccination, restera jusqu'à la deuxième étape et le plafond sera complètement levé à la troisième étape.

Cependant, le gouvernement maintiendra le port de masque obligatoire à l'intérieur et à l'extérieur jusqu'à la dernière phase du régime.

Le comité est compris d'un total de 30 experts du secteur privé et huit officiels gouvernementaux chargés de discuter des moyens de réaliser la transition concernée dans les domaines économique, éducatif, sécuritaire, et du contrôle du virus et de la quarantaine.

Le comité devrait tenir sa deuxième réunion mercredi et annoncer sa feuille de route finale vendredi.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page