Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Présidentielle 2022 : Moon demande au candidat du parti au pouvoir de développer un grand nombre de bonnes politiques

National 26.10.2021 à 15h30
Moon et Lee
Le président et le candidat à la présidentielle

SEOUL, 26 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a demandé ce mardi à Lee Jae-myung, candidat du Parti démocrate (PD) en vue de l'élection présidentielle, de développer autant de bonnes politiques que possible alors qu'ils s'entretenaient ce matin à Cheong Wa Dae.

Leur réunion de 50 minutes est intervenue 16 jours après que Lee a été nommé candidat officiel du parti au pouvoir pour l'élection présidentielle le 10 octobre dernier. Elle a eu lieu aussi un jour après que Lee a démissionné de son poste de gouverneur de la province du Gyeonggi pour se concentrer sur l'élection présidentielle prévue le 9 mars prochain.

En félicitant Lee pour sa nomination en tant que candidat présidentiel du PD, Moon lui a demandé de «développer un grand nombre de bonnes politiques au cours du processus de l'élection présidentielle et de mener une concurrence de bonne foi pour les politiques», selon des officiels du bureau présidentiel.

Moon a fait part de son souhait de transmettre le même message aux candidats de l'opposition.

Lee a souligné qu'il était également un «membre» de l'administration Moon, des propos perçus comme ayant pour but d'attirer les partisans de Moon après une course ardue à la primaire à l'issue de laquelle il a battu l'ancien Premier ministre Lee Nak-yon soutenu par la fraction principale du parti alignée sur Moon.

«Je ferai de mon mieux pour couronner de succès le gouvernement Moon Jae-in», a déclaré Lee à Moon.

L'ambiance était amicale pendant l'entretien alors que Moon et Lee ont abordé diverses questions dont le changement climatique et le discours du président prononcé hier à l'Assemblée nationale sur le budget 2022, ont noté les officiels.

Les partis politiques suivaient étroitement la réunion, notamment pour savoir si les deux hommes discuteraient ou non de questions délicates comme le scandale de corruption autour d'un projet de développement urbain dans la ville de Seongnam à l'époque où Lee en était le maire.

Les officiels du bureau présidentiel ont toutefois indiqué que la question n'a pas été abordée.

La rencontre de ce mardi avec Moon devrait aider Lee à gagner un soutien uni au sein du parti au pouvoir alors que le candidat présidentiel cherche à former une équipe unifiée pour sa campagne après une bataille intensive au cours de la primaire.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page