Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le PPP entre dans la dernière ligne droite de la primaire présidentielle

Actualités 01.11.2021 à 16h28

SEOUL, 01 nov. (Yonhap) -- La principale formation d'opposition, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), a entamé ce lundi la dernière semaine de sa primaire présidentielle alors que les deux leaders semblent engagés dans une course serrée pour l'investiture.

Le porte-drapeau du parti doit être déterminé et annoncé lors d'une convention nationale ce vendredi après quatre jours de sondage des membres du parti et du grand public sur leur candidat favori.

Les quatre prétendants sont l'ancien procureur général Yoon Seok-youl, le député du PPP Hong Joon-pyo, l'ancien député Yoo Seong-min et l'ex-gouverneur de Jeju Won Hee-ryong.

Cette photo montre (de g. à dr.) l'ancien gouverneur de Jeju Won Hee-ryong, l'ex-procureur général Yoon Seok-youl, le député du Parti du pouvoir du peuple (PPP) Hong Joon-pyo et l'ancien député Yoo Seong-min avant un débat télévisé à Séoul, le 31 octobre 2021. (Pool photo)

Les membres du parti pourront voter via leur smartphone lundi et mardi puis via des appels téléphoniques automatisés mercredi et jeudi. Le grand public sera invité à donner sa préférence lors d'entretiens téléphoniques mercredi et jeudi.

Le candidat qui aura remporté le plus de voix après avoir combiné les bulletins de vote des membres du PPP et du grand public par un ratio de 50:50 remportera la nomination. L'épreuve de vendredi marquera la fin du troisième et dernier tour de la primaire et il n'y aura pas de second tour.

«Pour s'assurer que la république de Corée ne vous laisse pas de côté alors qu'elle se prépare pour l'avenir, je demande à tous les membres du parti de participer au vote par téléphone à partir de 9h demain», a écrit dimanche sur Facebook le président du PPP, Lee Jun-seok. «Si le taux de participation dépasse 70%, j'arrêterai les glucides pendant un mois.»

Les observateurs politiques estiment que les votes des nouveaux membres du parti qui ont rejoint le PPP après la première convention nationale en juin constituera un facteur décisif dans le résultat.

Le nombre d'adhérents ayant le droit de vote a plus que doublé, passant de 280.000 à 570.000 au cours de cette période, et environ la moitié des nouveaux membres sont de jeunes électeurs âgés de 20 à 40 ans, alors que la plupart des membres du parti conservateur ont jusqu'à présent la cinquantaine ou plus.

Yoon et Hong, les premiers dans la course, ont chacun affirmé qu'ils sortiraient vainqueurs car les sondages d'opinion ont montré que Yoon était plus populaire parmi les membres du parti tandis que Hong était en tête auprès du grand public.

Dans une enquête de l'Institut coréen des opinions sociales (KSOI), qui a demandé aux personnes interrogées de choisir le candidat du PPP le plus compétitif pour l'élection présidentielle du 9 mars 2022, Hong a battu Yoon avec 38,6% des suffrages contre 34%, suivis de Yoo avec 11,4% et de Won avec 3,5%.

L'étude a été menée vendredi et samedi auprès de 1.016 adultes dans tout le pays et avait une marge d'erreur de 3,1 points de pourcentage et un niveau de confiance de 95%.

Dans une hypothétique course à double sens avec le candidat présidentiel du Parti démocrate (PD) au pouvoir, Lee Jae-myung, les candidats étaient au coude à coude avec Yoon battant Lee avec 36,6% contre 36,5% et Hong derrière Lee avec 34,2% contre 35,2%, selon l'enquête.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page