Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La ville de Séoul proposera des services administratifs via une plate-forme métaverse

Science/Tech 03.11.2021 à 15h38

SEOUL, 03 nov. (Yonhap) -- La municipalité de Séoul a annoncé ce mercredi qu'elle proposerait un nouveau concept de service public à travers des mondes virtuels en ligne en créant pour la première fois sa propre plate-forme de métaverse parmi les gouvernements locaux du pays.

La propre plate-forme haute performance de la ville, provisoirement nommée Metaverse Seoul, sera établie d'ici la fin de l'année prochaine, conformément à son «Plan de base Métaverse Séoul» quinquennal.

La municipalité commencera alors à mettre en œuvre l'écosystème du métaverse pour les services administratifs dans tous les domaines de l'administration municipale, tels que l'économie, la culture, le tourisme, l'éducation et les plaintes civiles, en trois phases.

Le maire de Séoul Oh Se-hoon. (Photo fournie par la mairie de Séoul. Revente et archivage interdits)

Le métaverse, une combinaison de méta, qui signifie au-delà, et de verse, pour universe en anglais, fait référence à un monde virtuel partagé en 3D dans lequel toutes les activités peuvent avoir lieu à l'aide de services de réalité augmentée et virtuelle. Ces plates-formes ont gagné en popularité au cours des dernières années alors que les gens ont déplacé leurs activités en ligne, en particulier au milieu de la pandémie de Covid-19.

Le projet de 3,9 milliards de wons (3,3 millions de dollars) fait partie de la vision du maire de Séoul, Oh Se-hoon, pour une «future ville émotionnelle» dans le cadre de sa politique «Seoul Vision 2030».

Jusqu'à présent, la plupart des services métaverse fournis par les institutions publiques avaient des limitations fonctionnelles dans la mise en œuvre de services administratifs complexes et diversifiés car ils sont basés sur des plates-formes privées.

«Metaverse Seoul» mettra progressivement en œuvre divers services de soutien civique et d'entreprise, tels qu'une «cérémonie de sonnerie virtuelle du Nouvel An au Beffroi de Bosingak», un «bureau du maire virtuel» et des services virtuels de Seoul Fintech Lab, Invest Seoul et Seoul Campus Town, a précisé la municipalité.

Un événement métaverse sur la sécurité publique qui s'est tenu du 15 au 17 septembre 2021. (Photo fournie par la mairie de Séoul. Revente et archivage interdits)

En 2023, un bureau virtuel de la fonction publique générale, provisoirement appelé le Metaverse 120 Center, sera également créé, et permettra aux citoyens de rencontrer facilement des avatars de fonctionnaire pour traiter les plaintes et les consultations civiles, qui ne sont actuellement prisent en compte qu'en visitant les bureaux municipaux.

En outre, les principales attractions touristiques de la capitale, telles que la place de Gwanghwamun, le palais de Deoksu et le marché de Namdaemun, seront introduites dans des «zones spéciales de tourisme virtuel», tandis que les ressources historiques perdues, telles que la porte Donuimun, seront reproduites de manière vivante dans l'espace virtuel.

A partir de 2023, les festivals représentatifs de la capitale, tels que le Festival des lanternes de Séoul, se tiendront également dans le métaverse pour permettre à tout le monde de les voir, a fait savoir la ville.

«Séoul sera le pionnier d'un nouveau continent appelé "Metaverse Seoul" en combinant la demande publique avec la technologie privée», a déclaré Park Jong-su, un haut responsable municipal en charge du projet.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page