Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud investira 1.400 Mds de wons d'ici 2030 dans les technologies de stockage de carbone

Science/Tech 03.11.2021 à 16h02
Une centrale thermoélectrique à Incheon, le mercredi 27 octobre 2021.

SEOUL, 03 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud investira 1.400 milliards de wons (1,18 milliard de dollars) d'ici 2030 pour développer des technologies afin de capter et stocker le dioxyde de carbone et atteindre son objectif de neutralité carbone, a fait savoir ce mercredi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Le pays s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% par rapport au niveau de 2018 d'ici 2030, dans le cadre des efforts pour devenir neutre en carbone d'ici 2050.

Pour cette initiative, le pays projette d'investir environ 1.000 milliards de wons dans les technologies de stockage de carbone, autour de 400 milliards de wons dans l'exploitation et l'obtention de sites de stockage, et approximativement 120 milliards de wons pour participer à des projets internationaux liés, selon le ministère du Commerce.

La séquestration de dioxyde de carbone est une méthode pour capter les émissions de dioxyde de carbone des établissements industriels et les stocker dans le sol de façon permanente, une technologie clé pour atteindre l'objectif de neutralité carbone.

La Corée du Sud travaille pour s'assurer des sites de stockage et six mois de recherche ont montré que des régions près de la ville de Gunsan, dans la province du Jeolla du Nord, et l'île d'Ulleung, dans la province du Gyeongsang du Nord, sont prometteuses comme elles peuvent stocker environ 730 tonnes de carbone.

Jusqu'à 1,16 milliard de tonnes de carbone peuvent être séquestrées dans le cas où le pays développe les technologies concernées, a-t-il ajouté.

«Le gouvernement continue de s'efforcer de s'assurer des technologie de séquestration de dioxyde de carbone au plus vite pour atteindre notre objectif d'émissions de gaz à effet de serre et stimuler la croissance verte», a indiqué Kang Gyeong-seong, un officiel du ministère.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page