Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La principale usine d'uranium nord-coréenne est toujours en service

Actualités 09.11.2021 à 09h03

WASHINGTON, 08 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord continue d'exploiter sa principale usine d'uranium, a déclaré ce lundi Beyond Parallel du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS), suggérant une croissance régulière des stocks nord-coréens de matériaux utilisés pour fabriquer des armes nucléaires.

Le groupe de réflexion américain, basé à Washington, a rapporté que l'usine de concentration d'uranium de Pyongsan était restée opérationnelle et produisait du concentré d'uranium.

«Le site de production principal de l'usine de concentré d'uranium de Pyongsan continue de montrer une activité compatible avec la production continue de concentré d'uranium et les efforts de maintenance en cours», indique le compte rendu, citant des images satellite commerciales collectées entre avril et octobre.

Il met en avant que certains panneaux sur le toit d'un «bâtiment de lixiviation et de classification» de l'usine de Pyongsan semblent avoir été remplacés en raison d'une détérioration qui aurait été «causée par la condensation de vapeur acide sur la face inférieure des panneaux de toit».

Le rapport note que l'usine de Pyongsan reste le «seul producteur vérifié de concentré d'uranium», également connu sous le nom de «yellowcake».

«En tant que tel, il représente le fondement sur lequel repose la production nationale de matières fissiles pour armes nucléaires», a-t-il souligné.

L'installation de Pyongsan est située à environ 45 kilomètres au nord de la frontière intercoréenne.

La Corée du Nord a réalisé six essais nucléaires, son dernier test ayant eu lieu en septembre 2017.

Pyongyang a cependant déclaré à plusieurs reprises qu'il continuerait de renforcer sa capacité nucléaire comme moyen de dissuasion contre ce qu'il prétend être l'hostilité des Etats-Unis à son égard.

«Compte tenu du niveau d'activité observé et des déclarations nord-coréennes concernant l'importance de la poursuite du développement des armes nucléaires et des missiles balistiques, et à moins de développements imprévus, la centrale restera sans aucun doute opérationnelle dans un avenir prévisible», précise le compte rendu.

«Le démantèlement de l'usine de concentration d'uranium de Pyongsan devrait être un élément essentiel de tout futur accord nucléaire significatif de "démantèlement complet, vérifiable et irréversible" entre les Etats-Unis et la Corée du Nord», a-t-il ajouté.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page