Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Samsung et SK hynix remettent des informations sur les semi-conducteurs à la demande des USA

Science/Tech 09.11.2021 à 10h12
Le logo de Samsung Electronics Co. (Photo d'archives Yonhap)
Le logo du fabricant de puces mémoire SK hynix. (Photo d'archives Yonhap)

WASHINGTON/SEOUL, 09 nov. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. et SK hynix Inc. ont remis des informations sur leurs activités de puces mémoire au gouvernement américain mais ont protégé certaines données clés considérées comme des secrets commerciaux, ont déclaré ce mardi des sources.

Les deux fabricants sud-coréens de puces mémoire ont déposé les documents deux mois après que le département du Commerce a demandé des données sur la crise des semi-conducteurs en cours qui a perturbé les activités des fabricants automobiles internationaux et d'autres manufacturiers de produits électroniques.

Washington a demandé aux principaux fabricants de puces mémoire de partager «volontairement» des informations sur leurs activités d'ici le 8 novembre pour régler la question suite à un décret du président américain Joe Biden qui a ordonné «des actions des agences fédérales pour assurer et renforcer les chaînes d'approvisionnement des Etats-Unis» pour les produits clés.

«Après avoir discuté avec le département du Commerce des Etats-Unis, nous n'avons pas soumis d'informations sur les clients car les clauses contractuelles n'autorisent pas de les dévoiler», a indiqué Samsung.

SK hynix a aussi dit avoir consulté étroitement le département et partagé des informations «de manière à ce que nous puissions protéger les relations fiables avec nos clients».

Les deux entreprises sud-coréennes ont indiqué avoir réduit au minimum les informations sensibles sur les clients, les ventes et les stocks.

L'entreprise de fonderie israélienne Tower Semiconductor s'est également abstenue de divulguer certaines données, notamment sur les caractéristiques de ses produits et de ses ventes du mois passé, citant «l'accord de confidentialité avec nos clients».

L'appel de Washington à partager des informations sur les puces mémoire a suscité des préoccupations sur une éventuelle fuite de ce que les entreprises considèrent comme des secrets commerciaux importants et a soulevé des questions sur la façon de répondre à ces questions sensibles en respectant les règles de divulgation des informations.

Même si le gouvernement américain a déclaré que le partage d'informations était «volontaire», les entreprises sud-coréennes étaient sous la pression de soumettre les informations demandées.

Samsung et SK hynix dominent le marché mondial des puces mémoire avec une part de marché combiné de plus de 70%.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, Moon Sung-wook, est parti pour les Etats-Unis ce mardi afin de discuter des chaînes d'approvisionnement dans les semi-conducteurs, des tarifs de l'acier et d'autres questions en suspens.

Durant sa visite de trois jours, le ministre projette de rencontrer la secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, et la secrétaire à l'Energie, Jennifer Granholm. Les chaînes d'approvisionnement pour les puces devraient être l'un des principaux points à l'ordre du jour.

Séoul et Washington ont récemment décidé d'établir un nouveau canal de dialogue de niveau directeur pour des discussions régulières sur les questions liées aux semi-conducteurs.

«Nous avons complètement expliqué les préoccupations aux Etats-Unis, et les deux côtés sont convenus de continuer les consultations étroites», a déclaré le ministère du Commerce dans un communiqué le mois dernier.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page