Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon promet un retour complet à une vie normale pour les 6 derniers mois de son mandat

Actualités 09.11.2021 à 11h11

SEOUL, 09 nov. (Yonhap) -- A six mois de la fin de son mandat, le président Moon Jae-in a déclaré ce mardi que son administration ferait tout son possible pour un retour complet à une vie normale et une reprise économique suite à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

La Corée du Sud a commencé à assouplir les restrictions virales ce mois-ci dans la première étape de sa politique intitulée «vivre avec le Covid» après que plus de 70% de sa population ont été complètement vaccinés. Pourtant, les autorités sanitaires restent en état d'alerte élevé car les contaminations pourraient de nouveau augmenter.

Le mandat de cinq ans de Moon prendra fin le 9 mai de l'année prochaine.

«Le gouvernement fera tout son possible pour parvenir à un retour complet à une vie normale jusqu'à la fin», a assuré Moon lors d'une réunion du cabinet.

Le chef de l'Etat a déclaré qu'il se concentrerait sur la maîtrise de la propagation du Covid-19 et le soutien d'une reprise économique au cours de ses six derniers mois en tant que président.

La vie avec le Covid-19 sera différente de la vie avant la pandémie, a souligné Moon, exhortant davantage de personnes à se faire vacciner et à se conformer aux règles de distanciation sociale, y compris le port du masque.

La reprise progressive de la routine quotidienne implique le processus de retour à une vie normale tout en maîtrisant de manière stable la situation anti-épidémique, a mis en avant Moon.

Le président Moon Jae-in prend la parole lors d'une réunion du cabinet, le 9 novembre 2021.

Le gouvernement poursuivra la transition vers des modes de contrôle durable des épidémies et de réponse médicale «pour mettre en harmonie les vaccins, le confinement, l'économie et les moyens de subsistance des gens», a-t-il expliqué.

La Corée du Sud est aux prises avec une pénurie de solution d'urée-eau, connue sous le nom de fluide d'échappement diesel, et sa flambée des prix ces dernières semaines, depuis que la Chine a resserré les exportations d'engrais et de matériaux connexes, y compris l'urée, en octobre au milieu d'une crise énergétique causée par une pénurie d'approvisionnement en charbon.

Le lendemain, Moon a demandé à ses collaborateurs de mobiliser toutes les mesures possibles pour stabiliser l'approvisionnement en solution d'urée-eau, alors qu'il cherchait à apaiser les inquiétudes du public.

«Le gouvernement fait de son mieux pour sécuriser le matériel de l'étranger en mobilisant toutes les capacités diplomatiques», a affirmé Moon. «Je demande au public de ne pas être excessivement anxieux.»

Le gouvernement a annoncé lundi qu'il prévoyait d'importer 200 tonnes d'urée du Vietnam la semaine prochaine dans le cadre de la dernière mesure pour aider à atténuer la pénurie d'approvisionnement en solution d'urée-eau.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page