Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(FOCUS) La nouvelle maison de la collection de Lee Kun-hee deviendra un pôle d'attraction pour les amateurs d'art et les touristes

Gros plans 13.11.2021 à 11h00

SEOUL, 13 nov. (Yonhap) -- La création envisagée d'un musée pour les œuvres d'art léguées par le défunt président de Samsung, Lee Kun-hee, devrait contribuer à transformer les rues proches de son emplacement dans le centre de Séoul en un quartier artistique majeur en attirant des amateurs de musées et des touristes.

Le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme a annoncé cette semaine avoir choisi un site dans le quartier de Songhyeon, près du palais de Gyeongbok et de Gwanghwamun, pour accueillir le musée en 2027.

La nouvelle installation, provisoirement appelée «Lee Kun-hee museum», abritera environ 23.000 œuvres d'art données par la famille en avril après sa mort en octobre 2020. La collection comprend des chefs-d'œuvre d'artistes coréens et occidentaux, tels que Kim Whanki, Claude Monet et Salvador Dalí.

La famille du défunt président du groupe Samsung, Lee Kun-hee, a annoncé le mercredi 28 avril 2021, qu'elle ferait don de la collection d'œuvres d'art de Lee aux musées nationaux. Quelque 23.000 pièces sont concernées. Ci-dessus, une partie des œuvres d'art à destination du Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA). (Photo fournie par Samsung. Revente et archivage interdits)

Les experts s'attendent à ce que l'emplacement du musée crée un effet de synergie pour transformer le quartier en un centre culturel et artistique en raison de sa proximité avec d'autres musées et galeries d'art, y compris la branche de Séoul du Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) et le Musée d'art artisanal de Séoul (SeMoCA).

Le nouveau musée est également situé à proximité d'attractions touristiques populaires, telles que le palais de Gyeongbok, le village hanok de Bukchon et Insa-dong, ainsi que d'un parc prévu, qui devrait augmenter l'affluence et offrir une belle vue.

Une journaliste regarde «Femmes et Pots» de feu le peintre coréen Kim Whanki dans le cadre de l'exposition spéciale «MMCA Lee Kun-hee Collection Masterpieces of Korean Art», présentant des œuvres de la collection d'art de Lee Kun-hee, ancien président défunt du groupe Samsung, au Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) à Jongno, dans le centre de Séoul, le mardi 20 juillet 2021. (Photo d'archives Yonhap)

Le site du quartier de Songhyeon avait longtemps été privilégié comme site pour un musée d'art.

Les experts soulignent que la collection Lee Kun-hee, qui comprend des trésors nationaux de la Corée du Sud et des chefs-d'œuvre d'art moderne et contemporain nationaux et étrangers, pourrait être le meilleur contenu qui sera présenté sur place.

«Nous nous félicitons de la décision de créer le musée Lee Kun-hee dans le quartier de Songhyeon, où se trouvent le MMCA et Insa-dong à proximité», a déclaré Hwang Dal-seung, président de l'Association des galeries coréennes.

Il a prédit que l'établissement transformerait la zone en un quartier culturel plus organisé.

Yang Jung-mu, professeur au département de design de l'Ecole des arts visuels de l'Université nationale des arts de Corée (KNUA), abonde dans son sens, affirmant que l'établissement contribuera à créer une très grande infrastructure artistique dans le quartier en raison de sa proximité avec d'autres musées et galeries d'art.

Des journalistes regardent «Paradise» de feu le peintre coréen Paek Nam-soon dans le cadre de l'exposition spéciale «MMCA Lee Kun-hee Collection Masterpieces of Korean Art», présentant des œuvres de la collection d'art de Lee Kun-hee, ancien président défunt du groupe Samsung, au Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) à Jongno, dans le centre de Séoul, le mardi 20 juillet 2021. (Photo d'archives Yonhap)

Mais d'autres se montrent dubitatifs à l'idée de rassembler des œuvres d'art et des biens culturels de différentes époques et pays dans un seul bâtiment.

Le monde de l'art local avait demandé au gouvernement de construire un musée national distinct axé sur les œuvres d'art modernes pour abriter les objets inclus dans la collection Lee Kun-hee ainsi que des objets de cette époque pouvant être séparés de la collection du MMCA.

Jung Joon-mo, critique d'art, a estimé que la décision du gouvernement de rassembler toutes les œuvres d'art données par Lee en un seul endroit allait à l'encontre de la tendance des musées et galeries d'art du monde, où les œuvres d'art sont divisées par genre et époque, et hébergées dans des installations séparées.

«La décision a ignoré les souhaits du peuple et les opinions d'experts sans une bonne compréhension ou réflexion» de la tendance actuelle, a-t-il mis en avant.

Le terrain dans le quartier de Songhyeon, dans l'arrondissement de Jongno à Séoul, qui a été choisi comme site d'un musée qui sera dédié aux œuvres d'art offertes par feu le président de Samsung Lee Kun-hee. (Photo d'archives Yonhap)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page