Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington et Séoul réaffirment leur engagement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne

Corée du Nord 17.11.2021 à 10h28
Vice-ministre aux USA

WASHINGTON, 16 nov. (Yonhap) -- La secrétaire d'Etat adjointe américaine Wendy Sherman et son homologue sud-coréen, Choi Jong-kun, ont réaffirmé les efforts conjoints des deux pays pour dénucléariser complètement la péninsule coréenne, a annoncé mardi le département d'Etat.

Les deux ont également réaffirmé l'alliance Séoul-Washington comme un pilier de la paix dans l'Indo-Pacifique.

«La secrétaire adjointe Sherman et le premier vice-ministre des Affaires étrangères Choi ont réaffirmé que l'Alliance US-ROK était le pilier de la paix, de la sécurité et de la prospérité dans l'Indo-Pacifique et au-delà», a déclaré le porte-parole du département Ned Price dans un communiqué, faisant référence à la Corée du Sud par son sigle anglais.

«Les deux ont également discuté de la RPDC et de notre engagement commun en faveur de la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», ajoute le communiqué.

RPDC signifie République populaire démocratique de Corée, le nom officiel du Nord.

La réunion Choi-Sherman, qui s'est tenue à Washington, est intervenue au milieu de discussions entre Séoul et Washington sur la possibilité de déclarer une fin formelle à la guerre de Corée (1950-1953).

La Corée du Sud insiste sur le fait qu'une déclaration de fin de guerre aidera à relancer les négociations de dénucléarisation avec le Nord, qui sont au point mort depuis 2019.

Les Etats-Unis étaient auparavant considérés comme opposés à la déclaration de la fin de la guerre avec une Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire.

Après son arrivée à Washington dimanche, Choi a fait savoir qu'il s'attendait à «un bon résultat» du dialogue avec les Etats-Unis sur la proposition de déclaration de fin de guerre dans un avenir pas trop lointain.

La réunion bilatérale entre Choi et Sherman a également eu lieu un jour avant que les diplomates américains et sud-coréens ne soient rejoints par leur homologue japonais, Takeo Mori, pour des pourparlers trilatéraux.

«La secrétaire adjointe et le premier vice-ministre des Affaires étrangères ont souligné que la coopération entre les Etats-Unis, le Japon et la république de Corée est essentielle pour relever les défis mondiaux du XXIe siècle, notamment la lutte contre le Covid-19 et la crise climatique, et garantir des chaînes d'approvisionnement résilientes et une reprise économique post-pandémie», a mis en avant Price dans sa déclaration.

Le département d'Etat a indiqué qu'ils organiseraient une conférence de presse conjointe ce mercredi après leur réunion à Washington.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page