Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les opérateurs de marché d'applications devront payer une amende allant jusqu'à 2% de leurs revenus

Actualités 17.11.2021 à 21h01

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Les opérateurs de marché d'applications devront payer une amende pouvant aller jusqu'à 2% de leurs revenus pour avoir forcé les développeurs à utiliser leurs propres systèmes de paiement, a déclaré ce mercredi le régulateur des télécommunications du pays.

Selon le décret d'application de la loi révisée visant à limiter la domination de Google Inc. et d'autres opérateurs de marché d'applications, ces opérateurs devront payer 1% de leurs revenus pour les retards dans l'examen des applications, selon la Commission coréenne des communications (KCC).

En août, la Corée du Sud a modifié la loi sur les télécommunications, devenant ainsi le premier pays à imposer de telles restrictions aux politiques de facturation des géants mondiaux de la technologie.

Cette initiative s'inscrit dans le contexte d'un examen de plus en plus minutieux de la part de la communauté internationale à l'encontre de Google et d'Apple, qui exercent une forte emprise sur les écosystèmes mobiles, parce qu'ils exigent des développeurs présents sur leurs marchés d'applications qu'ils utilisent leurs propres systèmes de paiement, qui prélèvent des frais pouvant atteindre 30% lorsque les utilisateurs achètent des produits numériques dans les applications.

Les développeurs du monde entier ont remis en question cette main-mise sur les paiements des opérateurs de marché d'applications, s'opposant aux commissions relativement élevées et demandant à pouvoir utiliser librement d'autres systèmes de paiement.

La Corée du Sud possède une économie robuste en matière d'applications mobiles, le chiffre d'affaires total du Play Store de Google s'élevant à environ 5.000 milliards de wons (4,23 milliards de dollars) l'année dernière et celui de l'App Store d'Apple à 1.600 milliards de wons, selon la Korea Mobile Internet Business Association.

Au début du mois, Google s'est engagé à proposer un système de paiement alternatif sur sa boutique d'applications en Corée du Sud, avec des frais de service légèrement réduits de 4 points de pourcentage.

Les opérateurs de marché d'applications devront payer une amende allant jusqu'à 2% de leurs revenus - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page